Aller au contenu principal

Quels outils pour réparer son sol en matière organique ?

Lors du MécaLive, qui aura lieu en plein cœur du pays de Caux, plusieurs ateliers aborderont des sujets qui préoccupent les agriculteurs. L'un d'entre eux est en lien direct avec les problématiques de cette petite région agricole : la baisse de la matière organique dans les sols.

Restituer la matière organique, savoir diagnostiquer les problèmes et réparer dans de bonnes conditions seront les principaux messages de l'atelier consacré à la matière organique des sols
Restituer la matière organique, savoir diagnostiquer les problèmes et réparer dans de bonnes conditions seront les principaux messages de l'atelier consacré à la matière organique des sols
© Chambre d'agriculture de Normandie

Le pays de Caux se caractérise par des sols très limoneux, où l'élevage disparaît et où le travail du sol intensifié conduit à des taux de matière organique souvent très faibles, entre 1,5 et 2, provoquant des phénomènes de battance, d'érosion, de ruissellement.

" Le second problème, ce sont les cultures industrielles qui affinent les terres et les chantiers de récolte qui se font tardivement en saison. Ces sols fragiles et maltraités sont un enjeu très fort pour les agriculteurs cauchois : baisse du potentiel de rendement, difficultés pour revenir dans les parcelles, difficultés de levées dues aux problèmes de battance, dégradation de la qualité de l'eau. D'un point de vue social et sociétal, l'enjeu est également important avec les coulées de boue, les inondations, le transfert des limons, des pesticides et des engrais vers les captages et les nappes ", explique Jean- Philippe Chenault, référent sol et fertilisation à la Chambre d'agriculture de Normandie.

La pression matière organique de plus en plus importante

L'enjeu est donc de remonter les taux de matière organique des sols. " Il y a eu beaucoup de temps perdu quand on sait qu'il faut 10 ans pour faire remonter la matière organique d'un point. Depuis la création de l'Areas (Association de recherche sur le ruissellement, l'érosion et l'aménagement du sol) en 2001, il n'y a malheureusement pas eu vraiment d'améliorations de la situation. L'accompagnement des agriculteurs sur ce sujet est plutôt récent et les prises de conscience s'améliorent peu à peu ", ajoute Jean-Philippe Chenault qui souhaite faire un clin d'œil à la prochaine édition de la Journée mondiale du sol qui aura lieu en Normandie en décembre prochain.

L'atelier technique matière organique se déroulera le matin. Il sera animé par la Chambre d'agriculture de Normandie (par Jean-Philippe Chenault), la Fédération des Cuma Normandie Ouest (par Florian Frémont) et la coopérative NatUp (par Sébastien Benoist).

Méthodes de diagnostic et outils adaptés

Trois messages y seront délivrés :

  • préserver la matière organique et le sol en restituant les pailles, les couverts végétaux, les fumiers, les composts, -et préserver le sol en prenant soin d'intervenir en conditions correctes ;
  • identifier les problématiques grâce à des outils qui seront présentés (profil de sol, pénétromètre, le test-bêche...) ;
  • réparer avec différents matériels présentés. Le message important sera de toujours intervenir dans de bonnes conditions quand on répare, ni trop sec, ni trop humide. Chaque matériel sera présenté avec ses avantages et inconvénients en fonction des pratiques de chacun.

Cet atelier sera un moment d'échanges entre les agriculteurs et les intervenants. Les élèves du lycée d'Yvetot feront un focus sur le rôle des couverts végétaux.

Cette journée reposera beaucoup sur des témoignages d'agriculteurs. Frédéric Lemaistre, président de la Cuma de Bellefosse, parlera de ce qu'il observe sur les chantiers de semis et de travail du sol, en fonction des différents taux de matières organiques des parcelles agricoles. Seront également évoquées les conséquences économiques qui découlent d'une mauvaise structure du sol.•

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole