Aller au contenu principal

Case IH. Les nouveaux Farmlift misent sur le confort et l’efficacité

La gamme de chargeurs télescopiques de Case IH a été revisitée et lancée fin 2023. Le constructeur propose une hydraulique plus précise et plus performante, et un pilotage facilité.

Le groupe Novagri, concessionnaire Case IH, commercialise depuis peu des télescopiques. Un matériel qui n’entrait pas dans son champ commercial jusque-là. Le concessionnaire s’appuie sur la gamme de Farmlift, lancée à l’automne 2023. Avec des capacités de levage de 3 300 à 4 200 kilogrammes et une portée atteignant les 9,1 mètres, « c’est un télescopique robuste, mais aussi souple et maniable, introduit Pierre Tabouret, responsable commercial chez Novagri. Il y a une nouvelle hydraulique, une meilleure visibilité et de la technologie en plus. »

Une hydraulique optimisée

L’hydraulique s’appuie notamment sur une nouvelle pompe qui équipe les modèles professionnels. Alors que les modèles Farmlift “Advanced” 633, 737 et 935 (3,5 t/9 m) conservent de série la pompe de 140 l/min, une nouvelle pompe à haut débit de 160 l/min est désormais disponible en option sur les modèles Farmlift 636 (3,6 t/6 m) et 742 (4,2 t/7 m). Cela apporte une réduction de 25 % des temps de levage/abaissement, ce qui se traduit par des cycles de travail plus rapides et des tâches effectuées plus rapidement.
Les capacités de manutention sont également améliorées grâce à l’intégration d’un parallélogramme électro­hydraulique primé à l’Exposition internationale des machines pour l’agriculture 2022. Le vérin de compensation est remplacé par deux capteurs d’angle situés sur le pivot de la flèche et sur le porte-outils qui fournissent des informations de position en temps réel.
Le logiciel de la machine calcule ensuite instantanément le besoin exact en huile du vérin d’inclinaison, optimisant ainsi la précision du parallélisme des outils. « Ce système permet de maintenir le godet de niveau, quelle que soit la position de l’engin, explique Pierre Tabouret. C’est plus précis qu’un vérin compensateur et plus confortable. Cela assure un nivellement automatique parfait -/+ 1 %. ». Les pertes de matière et la maintenance sont ainsi minimisées, et la complexité réduite.

Confort et ergonomie de la cabine

Le système propose des fonctions électrohydrauliques à commande proportionnelle par le biais d’un système de détection de charge à centre fermé (CCLS), qui garantit un contrôle précis et une réponse rapide des accessoires. Toutes les fonctions hydrauliques sont commandées en cabine par le joystick électronique multifonction, situé sur l’extrémité de l’accoudoir du siège, au profit de l’ergonomie. On y gère la transmission (6x3) mais aussi les fonctionnalités avancées comme le retour du godet (avec mémorisation d’une position basse et d’une position haute), la réactivité réglable du bras chargeur et une fonction de secouage visant à augmenter la productivité grâce à des cycles plus courts.
Pour toujours plus de confort, le constructeur a équipé la gamme professionnelle d’une nouvelle interface de conduite avec un écran LCD de 7’’ qui intègre désormais (en option) une caméra de recul. En outre, par rapport à sa gamme précédente, Case IH a revisité son capot moteur, qui permet une visibilité nettement meilleure, sur le côté droit.
Côté puissance, il n’y a pas grand-chose à dire. Toute la gamme est équipée d’un moteur 4 cylindres de 4 500 cm3. Selon les modèles il peut atteindre une puissance de 133 ch (sur les Farmlift 633, 737 et 935) à 146 ch à un régime de 1 800 t/min pour les Farmlift professionnels 636 et 742.•

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole