Aller au contenu principal

Viande bovine : une visite de Bruno Le Maire chez HappyVore agace la filière

  

© Shutterstock

Le ministre de l'Economie a inauguré le 17 mai la nouvelle usine de la société HappyVore (ex-Les Nouveaux Fermiers), spécialisée dans les alternatives végétales à la viande. En choisissant cette société, déjà en conflit avec plusieurs filières, et en mettant en avant les atouts climatiques de ses produits sur les réseaux sociaux, Bruno Le Maire a provoqué des réactions agacées de la filière viande. En effet, sur Twitter, l'ancien ministre de l'Agriculture a déclaré que « Happyvore est l’exemple parfait de ce que nous voulons construire avec le projet de loi Industrie verte : développer une activité économique tout protégeant la planète.» Puis il a ajouté : « Le saviez-vous ? 100 g de protéines végétales génèrent de 60 à 90 % de gaz à effet de serre en moins que 100 g de protéines animales.» Dans une réponse sur Twitter, le président d'Interbev, Jean-François Guihard accuse le ministre de « dénigrer nos filières animales » et met notamment en avant ses « 500 000 emplois » ainsi que son « maillage territorial essentiel à notre pays ! » En 2022, plusieurs interprofessions des filières viande, dont Interbev, s'étaient déjà plaints des Nouveaux Fermiers auprès du Premier ministre. Elles dénonçaient « une stratégie visant à profiter de l’image culinaire de la viande – en usurpant le terme "fermier" pourtant protégé juridiquement, ainsi que tous les "codes" de la viande – pour finalement dénigrer les produits des filières françaises d’élevage. » •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Les annonces de Gabriel Attal le 1er février 2024.
Le gouvernement attentif aux demandes des agriculteurs

Le Premier ministre, Gabriel Attal, a présenté le 1er février les premières grandes mesures en faveur des…

Comment maintenir les performances techniques du lin textile ? La génétique, le lin d'hiver, la structure des sols et une approche globale de la rotation sont des pistes d'amélioration.
Pour Terre de lin, la récolte 2024 sera déterminante

Pour l'exercice 2022-2023, les liniculteurs vont approcher une recette de 7 500 euros de l'hectare. Mais cette situation…

Affiche poster Normandie Vibes
Sia 2024 : « une belle occasion de présenter nos spécificités normandes »

Sur le stand de la Normandie inauguré le 26 février l’accent sera mis sur l’importance du bien manger. Au menu de cette…

Bruno Ledru, président de la FNSEA 76.
De l’action revendicative nous allons maintenant entrer dans la construction avec le préfet

Alors que les agriculteurs sortent à peine d’une période intense de mobilisation, Bruno Ledru, président de la FNSEA 76…

Conférence de presse des présidents FNSEA-JA, le 13 février au soir.
« Ni défiance, ni complaisance »

Les présidents de la FNSEA et JA, Arnaud Rousseau et Arnaud Gaillot, ont rencontré le Premier ministre Gabriel Attal le 13…

Les animaux doivent être contenus par des clôtures entretenues sous peine de sanctions.
Animaux divagants : plus d’un incident par semaine

SNCF Réseau Normandie vient de rencontrer la Chambre d’agriculture pour alerter sur les trop fréquentes divagations d’animaux…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole