Aller au contenu principal

Festival de la terre à Saint-Sauveur-d'Emalleville
Du beau spectacle équestre en perspective


L’écurie de spectacle forgionne ITA Compagnie présentera trois numéros : dressage de haute école, poste hongroise et voltige cosaque.


Luc Potterie et Sacha Fiquet de ITA Compagnie se produiront en spectacle avec trois de leurs chevaux andalous Idéalo, Zénéo et Soño. En tournée dans la France entière de mai à fin septembre, l’écurie de spectacle forgionne fait étape dans le département les 2 et 3 septembre au Festival de la terre de Saint-Sauveur-d’Émalleville.
« Trois à quatre années de travail sont nécessaires avant de mettre un cheval en spectacle », explique Luc Potterie. Ces chevaux peuvent travailler jusqu’à l’âge de 18-19 ans.
Sur une piste de 70 mètres, se succéderont plusieurs passages d’une dizaine de minutes chacun. Il y aura tout d’abord un premier tableau avec du dressage de haute école pendant lequel à tour de rôle, Luc Potterie et Sacha Fiquet demanderont à leurs chevaux d’exécuter différentes postures – se cabrer, s’asseoir, se coucher – mais aussi de marcher sur des rythmes précis comme le passage, les pas espagnols ou encore de piaffer... « Piaffer consiste à faire du trot sur place. Le cheval doit être bien entraîné, suffisamment souple et fort musculairement. On ne peut pas faire cet exercice avec tous les chevaux. Alors que se cabrer, se coucher leur demande moins d’effort car ils le font déjà en pâture lorsqu’ils jouent avec les copains », explique Luc Potterie.
Viendra ensuite la poste hongroise. Luc Potterie montera un couple de chevaux aux trois allures en ayant un pied sur la croupe de chaque cheval. Enfin les spectateurs pourront admirer l’adresse des deux cavaliers lors de la voltige cosaque où ils effectueront différentes figures sur leur monture lancée au triple galop. Un spectacle à ne pas manquer ! •
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole