Aller au contenu principal

« Cabale »

À la suite du rapport de la Cour des comptes, remis au gouvernement le 22 mai, Patrice Faucon, éleveur en Seine-Maritime et membre de la Fédération nationale bovine (FNB), revient sur cette violente charge des “Sages de la rue Cambon" à l'encontre de l’élevage français et de la petite musique entendue ça et là chez certains "responsables" politiques.

© Valérie Sorieul/L'Union agricole

Il n’a jamais été facile d’être éleveur pour des tas de raisons. Le métier est exigeant, au contact du vivant, soumis aux aléas et pas toujours très bien payé. Mais cet état de fait, on le connaît en s’installant, et la passion, fort heureusement, nous aide à dépasser tout ça. Ce qui est en revanche plus compliqué à vivre, c’est cet incessant bruit de fond, ce dénigrement permanent de notre métier d’éleveur. Ainsi, récemment, le ministre de l’Économie, à l’occasion d’un déplacement dans une usine de production de viande végétale a déclaré, après avoir jugé « très bons ces produits », que « les protéines végétales génèrent de 60 à 90 % de gaz à effet de serre en moins que les protéines animales ». Cette semaine, la Cour des comptes, en écho aux positions de la Commission européenne, a suggéré à la France de réduire le nombre de vaches élevées dans le pays pour baisser les émissions de gaz à effet de serre en ajoutant, cerise sur le gâteau, que « la baisse du cheptel n’entamerait pas la souveraineté de la France en matière de viande rouge, à condition que les consommateurs suivent les recommandations des autorités de santé de ne pas en manger plus de 500 grammes par semaine ». Circulez éleveur, il n’y a plus rien à voir. À contre-courant, peut-être, nous allons continuer à nous battre pour défendre notre production, notre souveraineté alimentaire, la vie dans nos territoires, et les vertus de la viande encore plébiscitée par les consommateurs. Attaqués certes mais pas résignés. •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole