Aller au contenu principal

Bastien Vivier remporte le concours régional de labour dans la Manche

Avec 188 points, Bastien Vivier s’est hissé sur la plus haute marche du podium lors du concours régional de labour qui s’est déroulé le 3 septembre à la Mouche dans la Manche. Il nous relate son expérience.

« Après avoir terminé mes entraînements vendredi soir, chargé mon matériel samedi matin avec l’aide de mon entourage, je suis parti de Saint-Aubin-de-Routot avec mon petit frère samedi midi. Après 200 km, nous sommes arrivés vers 19 heures sur place et avons été accueillis et logés pour la nuit par une ETA non loin du festival où j’ai pu décharger mon matériel. Le dimanche matin nous avons redémarré tôt. J’avais vraiment la volonté de m’entraîner sur place là-bas parce que les terres n’ont rien à voir avec ce que l’on peut avoir chez nous et la charrue peut se comporter différemment. Il y a une différence importante au niveau de la structure et la texture des sols. La charrue va plus ou moins profond, elle prend plus ou moins large et en fonction de cela, on est obligés de réadapter nos réglages. Avec le concurrent de l’Orne qui venait de loin comme moi nous avons pu nous entraîner sur une parcelle plus loin qui avait été mise à notre disposition. Cela m’a aussi permis de me sentir prêt dans ma tête. Si j’avais dû le faire pendant le concours, cela m’aurait pris plus de temps et cela m’aurait sans doute déstabilisé un peu. J’ai eu la chance qu’au niveau de la terre la parcelle d’entraînement correspondait bien à la parcelle du concours. Le concours a démarré avec un peu de retard car sur la parcelle du concurrent de l’Orne il y avait un trou que les organisateurs ont dû reboucher pour ne pas le pénaliser avant le démarrage. On a eu des conditions assez clémentes pour le déroulement du concours par rapport aux jours précédents. L’épreuve s’est bien déroulée pour moi, je suis satisfait de ce que j’ai pu faire. L’entraînement du matin m’a vraiment beaucoup aidé. J’ai réussi à faire à peu près ce que je voulais. L’ensemble de ma parcelle était à la hauteur de ce que j’ai pu faire pendant mes entraînements. J’ai fini l’épreuve tout juste à temps. J’ai cependant eu des points de pénalités sur la fin de mon labour pour être repassé dessus sur 5 cm. » Le concours régional était présidé par Stéphane Guyonneau.

Cap sur la finale 2024 dans le Doubs

Bastien Vivier se projette d’ores et déjà pour le concours de labour national qui se déroulera dans le Doubs en 2024. « Il va falloir très rapidement que je m’attelle à cela pour m’organiser et voir comment je vais faire pour me déplacer, ce que je vais emmener comme matériel. iI va me falloir encore beaucoup m’entraîner pour pouvoir y aller et être satisfait de ce que je vais faire car le niveau du concours national est très élevé et je suis encore très loin de l’avoir. » Il repartira avec la charrue avec laquelle il a décroché la victoire. •
 

Palmarès du concours régional de labour à La Mouche

1er Bastien Vivier ; 2e Antoine Divay (61) ; 3e. Mathéo Vautier (50).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Comment maintenir les performances techniques du lin textile ? La génétique, le lin d'hiver, la structure des sols et une approche globale de la rotation sont des pistes d'amélioration.
Pour Terre de lin, la récolte 2024 sera déterminante

Pour l'exercice 2022-2023, les liniculteurs vont approcher une recette de 7 500 euros de l'hectare. Mais cette situation…

Affiche poster Normandie Vibes
Sia 2024 : « une belle occasion de présenter nos spécificités normandes »

Sur le stand de la Normandie inauguré le 26 février l’accent sera mis sur l’importance du bien manger. Au menu de cette…

Bruno Ledru, président de la FNSEA 76.
De l’action revendicative nous allons maintenant entrer dans la construction avec le préfet

Alors que les agriculteurs sortent à peine d’une période intense de mobilisation, Bruno Ledru, président de la FNSEA 76…

Conférence de presse des présidents FNSEA-JA, le 13 février au soir.
« Ni défiance, ni complaisance »

Les présidents de la FNSEA et JA, Arnaud Rousseau et Arnaud Gaillot, ont rencontré le Premier ministre Gabriel Attal le 13…

« C’est une passion pour nous de participer aux concours »

Adhérent à l’AS76, Corentin Godefroy, polyculteur-éleveur lait à Saumont-la-Poterie, est accompagné et suivi par le centre de…

Les animaux doivent être contenus par des clôtures entretenues sous peine de sanctions.
Animaux divagants : plus d’un incident par semaine

SNCF Réseau Normandie vient de rencontrer la Chambre d’agriculture pour alerter sur les trop fréquentes divagations d’animaux…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole