Aller au contenu principal

Revivre le mascaret à Caudebec en Caux.

MuséoSeine, le musée de la Seine normande à Caudebec-en-Caux (76) vient de se doter d’un Timescope, nouvel outil numérique permettant de [re]vivre le Mascaret grâce à une expérience immersive à 360° !

file-alt-64430
© MuséoSeine

 

Sur le quai de Caudebec-en-Caux, c’est un retour aux années 20 qui est rendu possible, lorsque le mascaret arrivait rapidement depuis Villequier, la commune voisine, rendue tristement célèbre par la noyade de Léopoldine, la fille de Victor Hugo.

A cette époque, cette vague impressionnante se brisait en un fracas retentissant sur le quai, admirée par des spectateurs amassés pour l’occasion. Spectaculaire, cette vague pouvait autrefois atteindre jusqu’à 2,50 m de hauteur et glisser à 25 km/heure. Elle était particulièrement dangereuse pour les embarcations naviguant sur la Seine mais également pour les spectateurs, souvent inconscients du danger. Aujourd’hui, le mascaret se réduit à une vague à peine perceptible depuis que le fleuve a été endigué.

Depuis la fin juin 2018, l’installation d’un Timescope permet de plonger le visiteur au coeur du phénomène du mascaret grâce à la réalité virtuelle, le son directionnel et la rotation à 360°. Le visiteur prend place devant cette machine à voyager dans le temps et adapte, selon sa taille, la hauteur du timescope.

MuséoSeine est le seul musée de France qui traite d’un ensemble de problématiques sur une seule et même zone géographique, la partie estuarienne et maritime du fleuve, en explorant cette dernière dans son intégralité : volet historique, mémoire orale, vie quotidienne d’hier, faune et flore, création des paysages…

Musée de la Seine normande à Caudebec-en-Caux, MuséoSeine retrace l’Histoire de la Basse-Seine, de ses hommeset de ses paysages depuis l’Antiquité. A travers une conception originale, des ambiances interactives et l’utilisation des nouvelles technologies, le musée aborde des thématiques phares d’hier et d’aujourd’hui : le phénomène naturel du mascaret, les loisirs en Seine, la pêche, l’aménagement du fleuve ou encore son franchissement longtemps aventureux. Des films d’époque, des archives photographiques, des témoignages, des reconstitutions et des objets de collection : bateaux de Seine, ex-voto, instruments de navigation, objets gallo-romains ponctuent le parcours en forme de méandre pour une plongée au coeur du fleuve.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Comment maintenir les performances techniques du lin textile ? La génétique, le lin d'hiver, la structure des sols et une approche globale de la rotation sont des pistes d'amélioration.
Pour Terre de lin, la récolte 2024 sera déterminante

Pour l'exercice 2022-2023, les liniculteurs vont approcher une recette de 7 500 euros de l'hectare. Mais cette situation…

Affiche poster Normandie Vibes
Sia 2024 : « une belle occasion de présenter nos spécificités normandes »

Sur le stand de la Normandie inauguré le 26 février l’accent sera mis sur l’importance du bien manger. Au menu de cette…

Bruno Ledru, président de la FNSEA 76.
De l’action revendicative nous allons maintenant entrer dans la construction avec le préfet

Alors que les agriculteurs sortent à peine d’une période intense de mobilisation, Bruno Ledru, président de la FNSEA 76…

Conférence de presse des présidents FNSEA-JA, le 13 février au soir.
« Ni défiance, ni complaisance »

Les présidents de la FNSEA et JA, Arnaud Rousseau et Arnaud Gaillot, ont rencontré le Premier ministre Gabriel Attal le 13…

« C’est une passion pour nous de participer aux concours »

Adhérent à l’AS76, Corentin Godefroy, polyculteur-éleveur lait à Saumont-la-Poterie, est accompagné et suivi par le centre de…

Les animaux doivent être contenus par des clôtures entretenues sous peine de sanctions.
Animaux divagants : plus d’un incident par semaine

SNCF Réseau Normandie vient de rencontrer la Chambre d’agriculture pour alerter sur les trop fréquentes divagations d’animaux…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole