Aller au contenu principal

Événement
Quelle culture entrepreneuriale dans l’agriculture d’aujourd’hui ?

Une journée thématique sur l’entrepreneuriat en agriculture, organisée par la Chambre régionale d’agriculture et l’École de management de Normandie aura lieu au Havre le 14 février. Entre les mythes et la réalité, cette journée de réflexion a pour but de cerner les contours de la culture entrepreneuriale dans l’agriculture d’aujourd’hui.

Les chefs d’exploitations agricoles sont invités à une journée de réflexion sur l’entrepreneuriat en agriculture à l’école de management de Normandie au Havre.
© Cran


Il y a quelques années lorsque le travail de réflexion sur l’entrepreneuriat en agriculture a commencé à la Chambre régionale d’agriculture de Normandie, les figures de l’entrepreneur n’étaient pas claires. Les premiers travaux avec les agriculteurs montraient que l’entrepreneur était, dans le vocabulaire usuel, “l’entrepreneur de travaux agricoles” mais pas l’exploitant. Et puis en poussant un peu la thématique, l’agriculteur entrepreneur était une sorte de héros démoniaque, un “dur” à la redoutable réussite et à la fâcheuse habitude de vouloir manger ses petits voisins…

La fin d’un mythe

Autre faux-semblant, la figure mythique de l’agriculteur entrepreneur est forgée dans la pénibilité, la difficulté qui lui donne l’image d’être aussi dur que ses conditions de travail. Cet homme, plus rarement cette femme, est une force de la nature, sans hésitation, sans crainte, il sait agir.
Malheureusement Superman n’existe plus. Lors d’ateliers de co-développement entre agriculteurs, le doute l’emportait largement sur la force. Pas de mythe, juste une femme ou un homme dont l’objectif est de s’en sortir en avançant dans ses projets.  

Non conscients de leurs aptitudes entrepreneuriales

Gérer des projets, c’est un marqueur fort de l’entrepreneur en agriculture. Trouver des infos, des thématiques nouvelles, de nouvelles compétences… C’est bien connu, quand on n’avance pas, on recule. C’est un tour de main que les agriculteurs utilisent mais qu’ils ne décrivent que trop rarement. La montée en compétences s’opère ainsi, en prenant du temps pour comprendre son action d’entrepreneur. Les agriculteurs agissent en entrepreneurs parce qu’ils construisent des projets, gèrent des salariés, font de la veille d’information…

L’entrepreneuriat pour quoi faire ?

Jusque-là il fallait pousser loin la capacité à être “bon techniquement” pour gagner de l’argent. La vieille expression « quand la marée monte, elle monte pour tout le monde » a fonctionné, je gagne de l’argent parce que les prix montent. Mais la barque qui a trop de trous ne montera pas avec la marée. L’entrepreneuriat c’est une façon de remettre et maintenir la barque à flot. Participer à la création des prix plus que de subir les prix, attirer la main-d’œuvre plus que de la voir partir, piloter plus qu’être piloté… ne serions-nous pas face aux enjeux de demain ? Il est sûrement temps d’envisager de nouvelles pistes pour des métiers de l’agriculture durables, vivables et viables. La mise en abîme des enjeux est là, reste à rencontrer les acteurs du monde agricole pour une concrétisation ! Tout l’enjeu de la journée du 14 février. •
 

Au programme

- Le matin : mise en perspective de l’entrepreneuriat en agriculture.
- L’après-midi : construction d’une culture entrepreneuriale en agriculture.
- Où : École de Management de Normandie, 20, quai Frissard, 76600 Le Havre.
10 h-16 h 15.
- Organisateurs : cette journée est coorganisée par la Chambre régionale d’agriculture de Normandie, en partenariat avec l’École de management de Normandie et grâce au financement de la Région Normandie.
- Inscriptions : formulaire via ce lien 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Comment maintenir les performances techniques du lin textile ? La génétique, le lin d'hiver, la structure des sols et une approche globale de la rotation sont des pistes d'amélioration.
Pour Terre de lin, la récolte 2024 sera déterminante

Pour l'exercice 2022-2023, les liniculteurs vont approcher une recette de 7 500 euros de l'hectare. Mais cette situation…

Affiche poster Normandie Vibes
Sia 2024 : « une belle occasion de présenter nos spécificités normandes »

Sur le stand de la Normandie inauguré le 26 février l’accent sera mis sur l’importance du bien manger. Au menu de cette…

Bruno Ledru, président de la FNSEA 76.
De l’action revendicative nous allons maintenant entrer dans la construction avec le préfet

Alors que les agriculteurs sortent à peine d’une période intense de mobilisation, Bruno Ledru, président de la FNSEA 76…

Conférence de presse des présidents FNSEA-JA, le 13 février au soir.
« Ni défiance, ni complaisance »

Les présidents de la FNSEA et JA, Arnaud Rousseau et Arnaud Gaillot, ont rencontré le Premier ministre Gabriel Attal le 13…

« C’est une passion pour nous de participer aux concours »

Adhérent à l’AS76, Corentin Godefroy, polyculteur-éleveur lait à Saumont-la-Poterie, est accompagné et suivi par le centre de…

Les animaux doivent être contenus par des clôtures entretenues sous peine de sanctions.
Animaux divagants : plus d’un incident par semaine

SNCF Réseau Normandie vient de rencontrer la Chambre d’agriculture pour alerter sur les trop fréquentes divagations d’animaux…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole