Aller au contenu principal

Massey Ferguson : « C’est le 8S 205 qu’il me fallait »

Agriculteur à Saint-Vaast-lès-Mello, dans l’Oise, Didier Véret aura été l’un des tout premiers clients d’EFL, concessionnaire Massey Ferguson récemment installé à Beauvais.

Didier Véret a choisi le 8S 205 comme tracteur de tête dans sa flotte de Massey Fergusson.
© D. L.-C.

« Sur ma ferme, c’est comme aux États-Unis, une seule marque pour tout le matériel, en l’occurrence Massey Ferguson depuis toujours : cinq tracteurs, la moissonneuse-batteuse et le télescopique, la marque aux triangles rouges occupe mes hangars », plaisante l’exploitant. Sa dernière acquisition, un MF 8S 205, compte seulement 35 heures au compteur et remplace un 6 490. « Le concessionnaire est venu avec deux modèles différents, j’avais une journée pour essayer et faire mon choix. C’est le 8S 205 que j’ai retenu », explique Didier Véret.

Un délai d’attente raisonnable pour la livraison

Comme EFL l’avait déjà précommandé avec un bon nombre d’options, l’agriculteur de Saint-Vaast-lès-Mello (60) n’a eu que deux mois d’attente, un délai relativement court par les temps actuels. D’une puissance de 200 CV, légèrement supérieure à ce qui est requis pour une ferme de 150 hectares, et grâce à une bonne adhérence due à son empattement de trois mètres, ce modèle se comporte bien sur les terres hétérogènes et parfois pentues de la ferme.

Confort et simplicité

Didier Véret apprécie également le confort et l’espace de la cabine, le siège chauffant qui préserve le dos ainsi que l’ergonomie des commandes. « Tout est regroupé sur une tablette tactile et la navigation dans les programmes est intuitive. Je n’ai pas eu de difficulté particulière pour la prise en main. Maintenant, je programme tout pour mon père qui assure encore des travaux sur l’exploitation », sourit-il.
Malgré son envergure, le 8S 205 s’avère très maniable, avec un moteur “coupleux” qui assure le couple maximal à seulement 1 500 tours/min. « Cela donne une réserve de puissance et je pense que le tracteur ne sera pas gourmand en carburant avec une telle configuration. Pour l’instant, avec si peu d’heures au compteur, je n’ai pas le recul pour l’affirmer, mais je ne suis pas inquiet. »
Ce tracteur de tête est doté du GPS pour un travail du sol plus précis. Il sera dédié au labour d’hiver, aux préparations culturales et au transport du grain pendant la moisson. Les outils sont faciles à accrocher grâce à un attelage standard. « Cette gamme de Massey Ferguson propose des modèles très fiables, pas de mauvaise surprise à craindre, un prix compétitif pour un tel modèle et l’assurance d’avoir un interlocuteur engagé à proximité… je suis sûr d’avoir fait le bon choix », conclut Didier Véret.•
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Affiche du Festival de l'élevage 2023
Journée du mouton à Forges-les-Eaux : c'est aujourd'hui !
Aujourd'hui, 3 juin, c’est au marché aux bestiaux de Forges-les-Eaux que se déroule la 34e édition de la Journée du…
Passage de sangliers dans les cultures
Sanglier : chasse anticipée du 1er juin au 14 août 2023
Afin de réduire les dégâts, le tir du sanglier est possible toute l’année. Chassable à compter de la date d’ouverture du 31 mars…
L’Outdoor NatUp 2023 : « Une belle réussite »
2 000 entrées pour l’édition Outdoor 2 023 à Crestot dans l’Eure. Le président de NatUp, Antoine Declercq, s’est réjoui de cette…
La filière lait et viande attaquée par un rapport de la Cour des Comptes
La Cour des comptes veut « une réduction importante du cheptel » bovin
Dans un rapport qu’elle a remis au gouvernement le 22 mai, la Cour des comptes recommande une réduction importante du cheptel…
Lemarchand SAS a ouvert ses portes pour Made in Viande
Coup de projecteur sur une entreprise familiale de découpe de viande installée au Grand-Quevilly. Sa force face à la concurrence…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole