Aller au contenu principal

« Ma retraite, bien la préparer, bien la vivre »

Un salon dédié à la retraite se tient vendredi et samedi à Rouen. Deux jours pour bénéficier d’informations sur ses droits, ses démarches et des conseils pour bien la vivre.

file-alt-65131
Au centre, Jean-Yves Yvenat, directeur de la Carsat Normandie et Jean-Pierre Renault, directeur de la MSA Haute-Normandie.
© lgeffroy

En France, il existe 35 régimes de retraite différents. Ce qui entraine de la complexité administrative que la caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) s’emploie à simplifier. 80 agents sont présents sur le salon « ma retraite, bien la préparer, bien la vivre » au parc des Expositions de Rouen, ce samedi de 9h à 18h, pour répondre aux questions des visiteurs de Seine-Maritime et de l’Eure. Une agence inter-régime a été créée pour cet événement où on pourra être reçu de façon personnalisée. « Les caisses de retraite s’engagent ensemble depuis plusieurs années. Ce salon illustre bien notre partenariat inter-régime », insiste Jean- Pierre Renault, directeur de la MSA Haute-Normandie, partie prenante de l’organisation.

Un espace dédié aux questions difficiles sera consacré aux carrières à l’étranger, aux rachats de trimestres, au compte prévention pénibilité, à l’allocation amiante… « Sur le salon, nous ne vendons rien, les visiteurs viennent pour se renseigner sur leurs droits », ajoute Jean-Yves Yvenat, directeur de la Carsat Normandie. Une retraite, cela se prépare en plusieurs étapes. Depuis 2003, les plus de 35 ans reçoivent un relevé individuel tous les cinq ans. « L’occasion de bien vérifier que toutes les informations sont exactes et que rien n’a été oublié », souligne Jean- Yves Yvenat.

A 55 ans, une estimation indicative globale (EIG) prévient le futur retraité de quel montant il touchera. « Il faut prendre rendez-vous avec sa caisse pour commencer les démarches six mois avant le départ », explique le directeur. La Carsat note qu’il arrive encore que des gens ne se soucient de leur dossier que la veille ou parfois le lendemain de leur départ d’une entreprise, ce qui évidemment est « très imprudent ». Numérique oblige, il est désormais recommandé de se créer un espace privé sur internet, un outil qui sera présenté dans l’espace high tech du salon. Chaque année, en Haute-Normandie, 3 000 personnes bénéficiaires du régime de la MSA partent en retraite, et rejoignent les 90 000 retraités sous le régime MSA. Bien vieillir Une autre partie du salon sera consacrée à la retraite en ellemême et ce que les retraités veulent en faire. Des propositions pour prendre soin de soi, pour vieillir en bonne santé, seront détaillées sur les stands.

« Désormais, cinq générations cohabitent ensemble. La société doit s’y préparer », remarque Jean-Yves Yvenat. Ainsi, un habitat intergénérationnel sera présenté grandeur nature par l’association Inhari. « 30 % de nos administrés ont plus de 60 ans, nous avons plusieurs défis à relever, un défi financier et celui lié à l’assurance maladie, en permettant de rester le plus longtemps possible en bonne santé et en conservant son autonomie » explique Jean-Pierre Renault. Un espace « parcours de la forme » piloté par AG2R la Mondiale proposera aux visiteurs de tester leurs capacités physiques. Enfin, une série de conférences abordera tous les aspects de la retraite : les gestes de premier secours, sérénité au volant, relaxation (vendredi et samedi à plusieurs reprises)…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette

Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…

Faner le plus précocement possible pour atteindre les 30-35 % de matière sèche en 48 heures.
Ensilage d’herbe : privilégier le fourrage à plat pour 35 % de MS

Avec une organisation de chantier différente, on peut en 48 heures récolter de bons fourrages. Explication.

Reynald Fréger, président de la CGB 76
« Avoir les mêmes moyens de production que nos collègues européens »

Le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves de la Seine-Maritime (CGB 76), Reynald Fréger, demande…

Damien Léger, exploitant agricole installé à Ymare, a bénéficié de l'aide en 2023.
Une aide pour l'achat de matériels agricoles

Investir dans du matériel agricole peut parfois s'avérer coûteux. Pour vous aider à franchir le pas, l'Agence de l'eau Seine-…

Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur au Molay-Littry pour présenter le plan, en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin

C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé au Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…

Le service chantier complet permet d'avoir un salarié qui connaît parfaitement son matériel et ses réglages, qui est à l'aise avec les nouvelles technologies.
Délégation du travail : quels bénéfices pour l'exploitant ?

Durant la journée MécaLive, qui se déroulera le 16 mai à Beuzevillette, l'un des ateliers portera sur la délégation de travail…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole