Aller au contenu principal

Lancement du gazole 100 % renouvelable

Destiné aux entreprises qui veulent réduire leur impact sur l’environnement, le gazole HVO 100 de Total est un carburant d’origine 100 % renouvelable. C’est un gazole paraffinique de synthèse, certifié durable, conformément à la directive énergies renouvelables de l’Union européenne.

Plus cher, le HVO 100 de Total est un gazole destiné aux entreprises qui veulent améliorer leur bilan carbone. David Foissy présente un flacon standard de HVO et un autre coloré en rouge pour l’agricole et les travaux publics
Plus cher, le HVO 100 de Total est un gazole destiné aux entreprises qui veulent améliorer leur bilan carbone. David Foissy présente un flacon standard de HVO et un autre coloré en rouge pour l’agricole et les travaux publics
© Richard Cremonini

Il est presque blanc, ne sent quasiment rien et paraît peu huileux. De premiers critères très étonnants. Ce nouveau biocarburant 100 % d’origine renouvelable de Total est baptisé HVO 100 (HVO pour Hydrotreated Vegetable Oil, huile végétale hydrotraitée). C’est un gazole de synthèse prêt à faire le plein des véhicules à moteur Diesel. « Le HVO 100 est disponible pour le marché routier mais également pour le marché non routier des machines agricoles et de travaux publics », explique David Foissy, directeur des ventes chez CPE Bardout (Marne et Ardennes) Quand il passe au rouge, il prend le nom de HVO 100 Off Road. Complétement miscible au gazole, il ne demande aucune adaptation particulière. Il permet de réduire les émissions de CO2, un gaz à effet de serre. Des arguments qui devraient faire mouche dans le vignoble champenois qui s’est fixé d’importants objectifs en matière d’amélioration de son bilan carbone.
L’utilisation de HVO 100 est comparable au gazole habituel, mais en plus il réduit le bruit de combustion grâce à un indice de cétane élevé et assure un bon fonctionnement moteur (propriétés à froid, lubrifiance), grâce à ses propriétés techniques. Il est pour l’instant réservé aux flottes captives disposant de leurs propres capacités de stockage.

Objectif : réduction de CO2

Le HVO 100 est produit à partir de matières premières végétales, résiduelles et de déchets. « Ce sont des huiles végétales de colza ou de tournesol par exemple, des graisses animales, des huiles usagées de friture, mais absolument pas d’huile de palme », précise David Foissy. Ces matières premières ont stocké du CO2 déjà présent dans l’atmosphère, par photosynthèse. Ainsi une partie des émissions de CO2 liées à la combustion du carburant est compensée. « Il est également produit à partir de déchets et de résidus qui offrent une solution alternative à l’emploi de ressources agricoles et s’inscrivent dans une démarche globale d’économie circulaire », explique Total.
Car un des buts du HVO 100 est de permettre aux entreprises qui l’utilisent d’atteindre des objectifs de réduction de CO2. « De par son origine renouvelable, son utilisation permet de réduire d’au moins 50 % et jusqu’à 90 % les émissions de CO2 par rapport à un carburant standard sur l’ensemble du cycle de vie du produit », précise encore Total. David Foissy complète : « [ma] combustion est également moins émettrice de polluants réglementés (NOx, HC, CO et particules) qu’un carburant standard, avec 25 % de réduction mesurée en moyenne ». Autre point fort, le stockage car non oxygéné il est très stable dans le temps.

Prix plus élevé

Deux points faibles à noter : une surconsommation volumique de l’ordre de 3 % par rapport à un carburant standard et un prix plus élevé.
« Nous avons mis en place un stockage conséquent de HVO 100 Off Road à Épernay dans la Marne pour une livraison en cuve chez nos clients », explique David Foissy. Le choix de la capitale du champagne ne doit rien au hasard. « Nous ciblons les maisons de champagne et les viticulteurs qui cherchent à améliorer leur bilan carbone », souligne le directeur des ventes. •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025"

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Une chasse aux œufs à la ferme du Chêne

Samedi 30 mars aura lieu une chasse aux œufs organisée par JA 76 à la ferme du Chêne à Allouville-Bellefosse.

Les opérations de communication sont lancées.
Rendez-vous les 1er et 2 juin au Comice de Forges-les-Eaux

Le Comice agricole a choisi le thème de la pollinisation pour sa 150e édition.

Opération de jugement des agneaux par Pascal Canterel et Pierre Gomont.
Un beau succès pour le Forum des races à viande

Le concours dit « de Rouen » a eu lieu le lundi 18 mars. De nombreux éleveurs bovins et cinq éleveurs ovins…

Clémence et son père Luc Poussier sont site pilote depuis juin 2022. Des échanges permanents entre ces éleveurs du Calvados et GEA Farm Technologies permettent d’améliorer la machine en continue.
Le Dairyfeed F4500 distribue des rations précises et régulières

De façon tout à fait autonome, le nouveau robot d’alimentation Dairyfeed F4500 charge, pèse, mélange et distribue l’aliment…

Un atelier de sophrologie animé par Myriam Seck a permis aux jeunes d’être sensibilisés aux techniques de relaxation dynamiques.
Prendre soin de son mental

Journée de sensibilisation MSA Haute-Normandie à la santé mentale auprès des jeunes du lycée agricole d'Yvetot.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole