Aller au contenu principal

Santé animale
La FCO sérotype 8 revient dans le sud du Massif central

La fièvre catarrhale ovine (FCO) ou maladie de la langue bleue a circulé dans toute la France dans les années 2000. Ces dernières années, elle ne semblait plus présente, mais une recirculation semble apparaître dans le sud de le France avec un impact clinique marqué.


La FCO est un orbivirus transmis par un moucheron Culicoides. Le moucheron transmet le virus d’un animal infecté à un animal indemne.
Tous les ruminants y sont sensibles (vaches, moutons, chèvres, cervidés), même si ce sont essentiellement les moutons qui sont atteints. L’Homme n’est pas affecté. La maladie peut être asymptomatique (notamment chez les bovins) ou bien se déclencher : fièvre, conjonctivite, jetage, œdème de la face, érosions/ulcères sur le mufle, œdème/cyanose de la langue (langue bleue), œdème localisé sur les membres associé à une boiterie, lésions sur la mamelle. Des avortements sont souvent rapportés.
Il n’existe aucun traitement spécifique de la maladie, seule une thérapeutique de soutien peut être mise en place. La mortalité est variable.

Une recrudescence au sud du Massif central

Depuis mi-août, 200 cas auraient été rapportés dans les départements suivants : Aveyron, Cantal, Lozère et Tarn. L’intensité des signes cliniques et la mortalité associée semblent plus importantes que dans l’épisode de la fin des années 2000 ; des investigations sont en cours.
D’autre part, la propagation rapide de cette maladie est à craindre, d’autant plus que les conditions sont idéales pour son vecteur. Les mouvements et rassemblements d’animaux sont très à risque : achats, foires, concours, etc. Des mesures de désinsectisation, de dépistage et de vaccination sont recommandées dans les zones à risque.
Le GDMA 76 a d’ores et déjà lancé une surveillance des animaux provenant des zones contaminées, via les prises de sang d’achat effectuées. Si vous avez prévu d’acheter des animaux issus de ces zones, nous vous conseillons de reporter votre achat, ou si c’est impossible, de contacter le GDMA 76 pour connaître les mesures qui sont en cours d’application. •
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette

Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…

Frédéric Van Gansberghe, président de Futerro, et Olivier Leducq, directeur général de l'usine Tereos de Lillebonne, lors de la signature du partenariat le 11 avril à Gruchet-le-Valasse.
Tereos : ouverture d'un marché de 150 000 tonnes de dextrose par an

Le groupe coopératif a conclu le 11 avril un partenariat avec l'industriel belge Futerro qui doit ouvrir son usine de…

Faner le plus précocement possible pour atteindre les 30-35 % de matière sèche en 48 heures.
Ensilage d’herbe : privilégier le fourrage à plat pour 35 % de MS

Avec une organisation de chantier différente, on peut en 48 heures récolter de bons fourrages. Explication.

Reynald Fréger, président de la CGB 76
« Avoir les mêmes moyens de production que nos collègues européens »

Le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves de la Seine-Maritime (CGB 76), Reynald Fréger, demande…

Donner de la lisibilité aux producteurs bio était l'objectif de la journée.
Porter collectivement des pistes pour améliorer la situation du bio

La Chambre d'agriculture a organisé une journée spéciale le 12 avril au lycée agricole d'Yvetot pour donner des perspectives…

Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur au Molay-Littry pour présenter le plan, en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin

C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé au Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole