Aller au contenu principal

Deutz Fahr : une nouvelle transmission avec la série robotisée RCShift

La marque propose une nouvelle gamme de tracteurs série 6 RCShift. Ces tracteurs, de 115 à 135 CV, viennent étoffer une gamme dans la catégorie moyenne puissance.

En sortie d’usine, le tracteur Deutz Fahr de la série 6 RCShift est monté avec un chargeur d’origine constructeur et une boîte de vitesses adaptée. Il peut aussi être équipé, en montage d’origine, d’un système de guidage.
© Deutz Fahr

« En tant que concessionnaire, nous avions besoin de cette nouvelle gamme pour répondre à une demande du terrain, indique Jérémy Guyot, directeur commercial chez Agri-viti. La nouvelle série 6 RCShift, avec sa boîte de vitesses full-powershift, convient aux utilisateurs qui ne souhaitent pas investir dans un tracteur à variation continue mais qui désirent du confort de conduite. Ce tracteur, de taille intermédiaire, convient à une utilisation aux champs comme en élevage. » Depuis un an qu’elle est commercialisée, cette gamme suscite l’engouement des clients. Les premières mises en service sont en cours.

Confort de conduite et économie de carburant

« La particularité de la nouvelle série 6 RCShift, c’est sa boîte de vitesses sous full-powershift, précise Jérémy Guyot. Contrairement à une boîte de vitesses robotisée classique, elle permet le passage des vitesses sous charge sans créer de rupture de couple. C’est un système très réactif. » De 0 à 50 km/h, les vitesses se passent sans recours à l’embrayage, de façon linéaire et sans changement de gamme. Les utilisateurs gagnent en confort et en rapidité sur la route puisque les vitesses se passent sans jamais s’arrêter. La conduite se gère en mode automatique. Le tracteur adapte le rapport selon la pression qu’exerce l’outil en traction ou en poussée.
« Les moteurs Deutz Fahr sont connus pour leur consommation assez sobre, rappelle Jérémy Guyot. Sur cette nouvelle série, la régulation du moteur est pilotée en toute autonomie, ce qui permet de réaliser davantage d’économies de carburant et de gérer la pression en gaz d’échappement. » Cette nouvelle transmission permet d’accomplir la plupart des tâches à bas régime.
Le tracteur est également équipé du tout nouvel accoudoir avec une nouvelle commande ergonomique par joystick. À noter la présence de nombreux distributeurs hydrauliques, en commande électrique et mécanique, à l’avant comme à l’arrière. Depuis la cabine, l’utilisateur peut effectuer de nombreux réglages, comme le débit et la temporisation au niveau hydraulique. Il est également possible de programmer et de mémoriser des séquences en bout de champs par exemple. « C’est un réel confort d’utilisation », convient Jérémy Guyot. •
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette

Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…

Frédéric Van Gansberghe, président de Futerro, et Olivier Leducq, directeur général de l'usine Tereos de Lillebonne, lors de la signature du partenariat le 11 avril à Gruchet-le-Valasse.
Tereos : ouverture d'un marché de 150 000 tonnes de dextrose par an

Le groupe coopératif a conclu le 11 avril un partenariat avec l'industriel belge Futerro qui doit ouvrir son usine de…

Faner le plus précocement possible pour atteindre les 30-35 % de matière sèche en 48 heures.
Ensilage d’herbe : privilégier le fourrage à plat pour 35 % de MS

Avec une organisation de chantier différente, on peut en 48 heures récolter de bons fourrages. Explication.

Reynald Fréger, président de la CGB 76
« Avoir les mêmes moyens de production que nos collègues européens »

Le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves de la Seine-Maritime (CGB 76), Reynald Fréger, demande…

Donner de la lisibilité aux producteurs bio était l'objectif de la journée.
Porter collectivement des pistes pour améliorer la situation du bio

La Chambre d'agriculture a organisé une journée spéciale le 12 avril au lycée agricole d'Yvetot pour donner des perspectives…

Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur au Molay-Littry pour présenter le plan, en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin

C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé au Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole