Aller au contenu principal

Case IH : le plus puissant des Puma

Le constructeur a enrichi sa gamme emblématique Puma avec un modèle qui atteint 300 CV. Outre ce gain de puissance, le nouveau Puma 260 CVXDrive adopte une cabine plus spacieuse et un espace
de conduite modernisé.

Avec le 260 CVXDrive, Case IH complète sa gamme Puma par le haut.
© CASE IH

Présenté en avant-première lors du dernier Sima, le Puma 260 CVXDrive en a sous le capot. 11 % de puissance supplémentaire pour ce nouveau modèle de Case IH. Doté d’un moteur FPT Stage V de 6,7 litres, il affiche 260 CV de puissance nominale, et passe aisément la barre des 300 CV avec l’EPM, la réserve de puissance. La transmission à variation continue CVXDrive permet, selon le constructeur, une vitesse d’avancement de 50 km/h à 1 550 tr/min. Elle s’avère plus silencieuse tout en offrant un meilleur rendement.
Le modèle se positionne ainsi entre le Puma 240 et l’Optum 300 CVX dans la gamme de Case IH. L’empattement, lui, reste inchangé. Il est de 2,88 mètres. Sa légèreté et son gabarit compact sont, de ce fait, préservés. Il conserve néanmoins un poids total autorisé en charge de 14,5 tonnes grâce « notamment aux ponts avant et arrière redimensionnés pour répondre aux applications les plus lourdes », souligne le constructeur. Ces derniers ont en effet été revus pour recevoir des pneumatiques de plus grande taille. Disponibles en option, les pneus arrière de 2,05 mètres de diamètre en 710/80 R42 permettent d’améliorer la traction comme la portance. « Cela permet d’augmenter l’empreinte au sol de 18 %, avance Case IH. De quoi maximiser la traction et la capacité de charge tout en minimisant le compactage du sol ».
Ce tracteur est équipé d’un relevage arrière d’une capacité de 10 468 kg et le débit hydraulique s’élève à 170 l/min. Les évolutions concernent également l’ergonomie des distributeurs hydrauliques arrière. Quant aux coupleurs, ces derniers se déconnectent sans effort grâce à un levier d’éjection.

Une cabine plus spacieuse

Lancée il y a plus d’un an sur l’Optum, la cabine a elle aussi été entièrement relookée. Plus spacieuse, elle s’avère également mieux insonorisée. Le niveau sonore maximal à l’intérieur de la cabine ne dépasse pas les 66 db. « Ce qui est comparable à une voiture de luxe », précise le constructeur.
Trois systèmes de suspension de cabine sont disponibles. En plus du système mécanique et de la version hydraulique semi-active, Case IH propose désormais, pour encore davantage de confort et de stabilité, une nouvelle suspension intégrale. Baptisée AVS, celle-ci coordonne le fonctionnement des suspensions de la cabine semi-active, du relevage arrière et du pont avant suspendu.
La surface vitrée plus importante offre une meilleure visibilité. Les ailes élargissent le champ de vision latéral et le grand essuie-glace permet une couverture de 240°.
Les marchepieds ont été complètement revus. Plus ergonomiques, ils sont intégrés au réservoir. Des rangements supplémentaires font leur apparition.
De son côté, l’interface de conduite a été modernisée. Au cœur de ce nouveau modèle, on retrouve le système AFS Connect de Case IH, lequel comprend le moniteur à écran tactile AFS Pro 1 200, le système d’exploitation AFS Vision Pro et le récepteur AFS Vecteur Pro. Le tout permet à l’opérateur de configurer davantage de fonctions.
Pour ce qui est du réservoir de carburant, ce dernier d’une capacité de 460 litres gagne en largeur. Il offre ainsi une autonomie supplémentaire de trois heures. •
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette

Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…

Faner le plus précocement possible pour atteindre les 30-35 % de matière sèche en 48 heures.
Ensilage d’herbe : privilégier le fourrage à plat pour 35 % de MS

Avec une organisation de chantier différente, on peut en 48 heures récolter de bons fourrages. Explication.

Reynald Fréger, président de la CGB 76
« Avoir les mêmes moyens de production que nos collègues européens »

Le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves de la Seine-Maritime (CGB 76), Reynald Fréger, demande…

Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur au Molay-Littry pour présenter le plan, en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin

C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé au Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…

Damien Léger, exploitant agricole installé à Ymare, a bénéficié de l'aide en 2023.
Une aide pour l'achat de matériels agricoles

Investir dans du matériel agricole peut parfois s'avérer coûteux. Pour vous aider à franchir le pas, l'Agence de l'eau Seine-…

Étienne Derycke devant la serre destinée aux particuliers.
Une installation aux premiers plants

Au mois de mars, JA Normandie a rencontré Étienne Derycke, récemment installé dans le bocage virois en production de plants…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole