Aller au contenu principal

Cinq solutions d’inhibition de germination pour remplacer le CIPC

Arvalis a fait un point sur les différentes solutions antigerminatives homologuées à la disposition du stockeur de pommes de terre.

Pour la plupart des stockeurs, le CIPC représentait la seule et unique solution. Suite à son interdiction européenne, beaucoup se posent encore des questions sur l’utilisation des cinq molécules actives homologuées en France.
© M. Martin – Arvalis - Institut du végétal

La combinaison des cinq solutions antigerminatives homologuées est possible au cours d’une campagne, en fonction des débouchés, des variétés utilisées et du type de stockage. Cela peut commencer au champ avec une application d’hydrazide maléique. L’intérêt est de bien positionner le passage car c’est lui qui entraînera une efficacité sur le long terme au niveau du stockage. L’application peut se faire dès que le calibre minimum des tubercules est atteint, en fonction du débouché de chacun. Cela doit être fait au moins deux à trois semaines avant le défanage. Une fois le calibre atteint, il est important de regarder les conditions météorologiques car elles détermineront l’efficacité. Il faut une hygrométrie importante, entre 80 et 90 % d’hygrométrie, et une température inférieure à 25 °C.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Crise du bio : de grands opérateurs encouragent les déconversions
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Morine au mois de juillet du calendrier Belles des prés
L’édition 2023 s’est vendue comme des petits pains. Imaginé et créé par le photographe Johann Baxt, le calendrier Belles des prés…
Exonération de taxe foncière : nouvelle extension pour les agriculteurs
La deuxième loi de finances rectificative pour 2022 a étendu l’exonération de taxe foncière aux bâtiments affectés à un usage…
Dossiers agricoles : une année 2023 très chargée
De la mise en œuvre de la nouvelle Pac à la gestion de l’eau, en passant par l’agrivoltaïsme ou la loi d’orientation et d’avenir…
Travail administratif : mode d'emploi pour être plus serein
Conseils pratiques, calendrier réglementaire, formations ou encore logiciel de gestion... Les Chambres d’agriculture de Normandie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole