Aller au contenu principal

Bûche glacée ou omelette norvégienne ?

Les Saveurs du Lait fabrique une gamme de desserts glacés pour les fêtes. Tous les ans, Hélène et Arnaud Follet préparent de nouvelles recettes dans un souci constant de qualité.

Hélène et Arnaud Follet fabriquent des glaces fermières depuis 14 ans avec le lait de leurs normandes. Environ 15 % de la production laitière part en transformation.

Le couple est installé à Saint-Vaast-Dieppedalle, sur une exploitation située sur la "Route du lait ". 

La Route du lait est une association créée il y a dix ans pour rassembler les producteurs et transformateurs situés sur la D 50, sur le territoire du Caux Maritime. " Nous transformons tous notre lait, et l'idée était de mettre collectivement nos productions en valeur. Pour notre part, nous avons eu l'idée de nous lancer dans la glace pour compléter la gamme de produits fabriqués par les fermes laitières voisines. Nous produisons aussi des yaourts, du riz au lait, du fromage blanc, du skyr, du flan pâtissier, de la pannacotta. La Covid a été pour nous l'occasion de développer une gamme de produits frais que les gens viennent acheter à la ferme. Notre objectif était la transformation artisanale de nos produits et l'explication de notre métier aux consommateurs grâce à la vente directe ", explique Hélène Follet, responsable de l'atelier transformation.

Une large gammede bûches glacées

Pour les fêtes de fin d'année, Toute une gamme de desserts glacés est donc proposée : différentes bûches aux saveurs variées, de l'omelette norvégienne, du vacherin. " Tous les ans, nous proposons la Cara'Delice à base de caramel beurre salé qui est notre spécialité. Puis nous fabriquons des parfums différents de bûches glacées d'une année sur l'autre. Cette année nous avons travaillé sur les textures et proposons nos bûches sur un biscuit macaron fait maison ", ajoute Hélène Follet qui a toujours été passionnée par la cuisine.

Les gourmands auront donc le choix entre six parfums différents : la nougat framboise, la mystérieuse (noisette, meringue, glaçage chocolat au lait), la surprenante (mangue-rhum raisin), la fruit rouge (fraise et framboise sur un croquant de chocolat blanc) et la sorbé'fête pour les personnes qui ne peuvent ou ne veulent pas manger de sucre (mangue, cassis sur croquant de chocolat blanc). 

Cette année, Hélène a également beaucoup travaillé sur le visuel de ses desserts de fêtes. " Nous améliorons tous les ans nos processus de fabrication dans un souci constant d'améliorer la qualité de nos produits. Ceci peut se faire grâce au dispositif d'aide aux petits investissements agricoles du Département. C'est vraiment une chance. Par exemple en 2023, nous avons pu investir dans un four, un robot, une balance ".

Durant toute l'année, Les Saveurs du Lait propose plus de 50 parfums de crèmes glacées et sorbets. Trois équivalents temps plein travaillent sur l'atelier transformation. La fabrication de la glace demande trois jours pour réaliser toutes les étapes de fabrication. Deux turbines à glace sont les éléments principaux de l'atelier. Après la pasteurisation, le mélange est refroidi à - 10 °C. À ce stade, il a une texture façon glace à l'italienne qui est facile à travailler et à mouler. Ensuite viennent le conditionnement et le stockage au grand froid.

60 % des ventes en direct

La clientèle se compose principalement de particuliers, restaurateurs et épiceries. Les collectivités sont un bon débouché pour la crémerie. " La vente à la ferme représente 60 % de nos ventes. Cela permet à la clientèle de voir comment nous travaillons, de répondre à toutes les interrogations. Nombreux sont ceux qui s'étonnent de voir que nous sommes une entreprise qui doit gérer les étapes de production, de transformation, de logistique, de communication et commercialisation, de gestion du personnel…".

Dans la boutique ouverte du mercredi au samedi, à côté des produits laitiers de la ferme, une trentaine de producteurs de la Seine-Maritime et de l'Eure déposent leurs produits fermiers.

Un nouveau projet verra le jour en janvier : l'ouverture d'un distributeur à l'entrée de la ferme : " j'ai réussi à trouver un fabricant de casiers négatifs. Nous allons donc pouvoir vendre des glaces au distributeur, nos produits laitiers ainsi que d'autres produits tels que du pain, des légumes, de la charcuterie…. ". •

 

Pour les fêtes de fin d'année, il est possible de commander au 
02 35 96 53 69, par mail : commande@auxglacesfollet.fr
sur le site : www.auxglacesfollet.fr, jusqu'au 19 décembre pour Noël 
et jusqu'au 27 décembre pour le nouvel an.

La boutique est ouverte du 14 au 16 décembre de 14 à 19 h, du 18 au 22 décembre et du 27 au 29 décembre de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 19 h. Tous les samedis jusqu'à 19 h. Les 24 et 31 décembre de 10 h à 16 h.

Conseil dégustation : sortir les desserts glacées 30 minutes à température ambiante.

Les desserts glacés se transportent en glacière jusqu'à 3 heures (avec pain de glace).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Comment maintenir les performances techniques du lin textile ? La génétique, le lin d'hiver, la structure des sols et une approche globale de la rotation sont des pistes d'amélioration.
Pour Terre de lin, la récolte 2024 sera déterminante

Pour l'exercice 2022-2023, les liniculteurs vont approcher une recette de 7 500 euros de l'hectare. Mais cette situation…

Affiche poster Normandie Vibes
Sia 2024 : « une belle occasion de présenter nos spécificités normandes »

Sur le stand de la Normandie inauguré le 26 février l’accent sera mis sur l’importance du bien manger. Au menu de cette…

Bruno Ledru, président de la FNSEA 76.
De l’action revendicative nous allons maintenant entrer dans la construction avec le préfet

Alors que les agriculteurs sortent à peine d’une période intense de mobilisation, Bruno Ledru, président de la FNSEA 76…

Conférence de presse des présidents FNSEA-JA, le 13 février au soir.
« Ni défiance, ni complaisance »

Les présidents de la FNSEA et JA, Arnaud Rousseau et Arnaud Gaillot, ont rencontré le Premier ministre Gabriel Attal le 13…

« C’est une passion pour nous de participer aux concours »

Adhérent à l’AS76, Corentin Godefroy, polyculteur-éleveur lait à Saumont-la-Poterie, est accompagné et suivi par le centre de…

Les animaux doivent être contenus par des clôtures entretenues sous peine de sanctions.
Animaux divagants : plus d’un incident par semaine

SNCF Réseau Normandie vient de rencontrer la Chambre d’agriculture pour alerter sur les trop fréquentes divagations d’animaux…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole