Aller au contenu principal

Rouen célèbre la gastronomie normande

L'association Rouen Conquérant organise la 18e Fête du ventre ce week-end à Rouen. 150 000 visiteurs se presseront pendant deux jours pour découvrir et déguster des produits fermiers dans une ambiance festive.

Week-end d'affluence en perspective dans le centre historique de Rouen. La Fête du ventre et de la gastronomie normande débarque ce week-end. De vingt exposants au lancement de la fête en 2000, ils seront près de cent-cinquante à prendre place quartier du vieux marché, place de la Pucelle, rue Rollon, rue Guillaume le Conquérant et rue Ecuyère.  «  Nous avons cinquante demandes en liste d'attente, explique Patrice Ducellier, vice-président de l'association Rouen conquérant, mais pour l'instant la manifestation ne prend pas de nouveaux inscrits car nous ne pouvons pas nous étendre plus ».  

Dégustations
Fête du ventre oblige, les visiteurs pourront titiller leurs papilles grâce aux dégustations sur les stands des producteurs fermiers  et des artisans des métiers de bouche normands. 
« C'est une vitrine pour l'agriculture normande », explique Agnès Ruette, présidente de l'association Bienvenue à la ferme en Seine-Maritime. 
« L'année passée, j'ai été frappée par le nombre de touristes étrangers. La fête du ventre brasse énormément de monde, les visiteurs sont attirés par les dégustations sur les stands. Cette année ce sera aussi l'occasion de mettre en avant le nouveau concept du réseau national, « vivez fermier, mangez fermier », avec comme slogan « venez nous voir ».  Toutes les dernières catastrophes alimentaires nous renforcent dans l'idée que l'on se doit de communiquer sur notre façon de produire, de transformer. On se rend compte que les trentenaires qui ont de jeunes enfants sont beaucoup plus attentifs à leur alimentation. Répondre à l'attente des consommateurs, c'est aussi répondre à notre économie d'entreprise pour créer de la valeur ajoutée et pouvoir développer notre outil de production ».

Démonstrations
Non loin des producteurs fermiers, les chefs de grandes tables rouennaises partageront leur passion pour la gastronomie en élaborant leurs recettes sur le thème « autour des fruits et légumes de Normandie ».  En nouveauté cette année  les futurs chefs du lycée Décretot de Louviers se retrouveront samedi pour une battle culinaire sur le stand GRDF de 15 h à 17 h 30. 

Spectacles de rue 
Pour assurer une ambiance festive, les fanfares locales Mona Lisa Klaxon, Funky Muppets, Orphéon Piston, Vashfol, Kool Cast Brass Gang ont été invitées.  La troupe Jeux d'Rôles chantera et improvisera des numéros où le public fera partie à son insu du numéro.  La troupe Lavallière et Crinoline, quant à elle, invitera les visiteurs sur le parvis de l'église Jeanne d'Arc pour quelques quadrilles, valses, tango ou polka.
Rendez-vous ce week-end aux petits et grands gastronomes pour partager un beau moment de convivialité.•

Témoignage

Une fête très conviviale pour nouer des contacts professionnels

Le Gaec des noisetiers produit du lait, du beurre, de la crème... et depuis décembre 2010 des glaces et sorbets. Elise Héron participe à la fête du ventre à l'invitation du réseau Bienvenue à la ferme qu'elle a rejoint. «  C'est très convivial.  La fête du ventre est une vitrine pour présenter nos produits. Depuis quatre ans nous y avons noué de nombreux contacts avec des restaurateurs, des professionnels et des particuliers. Et puis on retrouve d'autres producteurs, on se donne un coup de main les uns les autres pour monter les stands. » L'installation des stands est rodée. Les producteurs arrivent entre 7 et 8 heures le matin et repartent le soir avec leur marchandise. Si la météo est clémente, les visiteurs pourront déguster un cornet de glace ou pour les Rouennais du quartier repartir avec un bac d'un demi-litre de crème glacée.

Étoilé
Rodolphe Pottier, entré en début d'année dans le guide Michelin est l'invité d'honneur de la fête du ventre. Il rejoint le cercle prestigieux des autres tables étoilées de Seine-Maritime. L'inspecteur du guide écrit sur lui : « Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années» : Corneille avait raison. Le jeune chef, originaire de l'Eure, enchante avec des préparations soignées, présentées dans le cadre d'un menu unique renouvelé tous les jours. Des recettes inspirées, des associations de saveurs pertinentes : Rodolphe n'a pas fini de nous surprendre ! »

Rodolphe Pottier sera à l'œuvre sur le stand de GRDH le dimanche 15 octobre à 15 heures et à 17 heures, place de la Pucelle.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette

Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…

Faner le plus précocement possible pour atteindre les 30-35 % de matière sèche en 48 heures.
Ensilage d’herbe : privilégier le fourrage à plat pour 35 % de MS

Avec une organisation de chantier différente, on peut en 48 heures récolter de bons fourrages. Explication.

Reynald Fréger, président de la CGB 76
« Avoir les mêmes moyens de production que nos collègues européens »

Le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves de la Seine-Maritime (CGB 76), Reynald Fréger, demande…

Damien Léger, exploitant agricole installé à Ymare, a bénéficié de l'aide en 2023.
Une aide pour l'achat de matériels agricoles

Investir dans du matériel agricole peut parfois s'avérer coûteux. Pour vous aider à franchir le pas, l'Agence de l'eau Seine-…

Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur au Molay-Littry pour présenter le plan, en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin

C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé au Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…

Le service chantier complet permet d'avoir un salarié qui connaît parfaitement son matériel et ses réglages, qui est à l'aise avec les nouvelles technologies.
Délégation du travail : quels bénéfices pour l'exploitant ?

Durant la journée MécaLive, qui se déroulera le 16 mai à Beuzevillette, l'un des ateliers portera sur la délégation de travail…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole