Aller au contenu principal

Porc : 300 éleveurs manifestent à Saint-Brieuc pour demander des aides d'urgence

Alors qu'une cellule de crise sur l'élevage se tenait le 20 janvier, 300 éleveurs - principalement de porcs - ont manifesté devant la préfecture des Côtes-d'Armor, à Saint-Brieuc, pour demander des aides d'urgence. « Les montants de perte actuellement dépassent l'entendement », affirme Carole Joliff. Citée par Ouest-France, la présidente de la section porc de la FRSEA de Bretagne évoque des pertes « entre 400 et 600 EUR par truie ». Les éleveurs subissent un effet de ciseaux entre la flambée des charges (alimentation animale en premier lieu) et des prix moroses. « Le prix du porc est aujourd'hui à 1,248 EUR/kg au marché au cadran de Plérin, alors qu'il faudrait qu'il soit à 1,55 EUR/kg pour qu'on puisse couvrir nos frais », estime Yoann Hervé, membre du bureau des Jeunes agriculteurs des Côtes-d'Armor. Toujours selon Ouest-France, le préfet Thierry Mosimann est venu à la rencontre des éleveurs en fin de manifestation, leur assurant avoir contacté le cabinet du ministre de l'Agriculture. Quelques jours plus tôt, l'UGPVB (groupements de producteurs) et la FNP (éleveurs de porcs, FNSEA) avaient aussi demandé des aides d'urgence, notamment justifiées par la crise sanitaire. La FNP doit rencontrer le ministre pour un point de situation le 25 janvier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole