Aller au contenu principal

La formation des salariés : véritable atout pour l’entreprise

Un nombre grandissant d’exploitations agricoles emploient des salariés. Ces derniers contribuent activement à leur fonctionnement et à leur performance économique. Pour s’adapter aux fortes évolutions techniques et réglementaires, la formation continue leur permet de compléter leurs compétences… et de renforcer une relation gagnant-gagnant entre salarié et employeur.

Il est de la responsabilité du chef d’entreprise de proposer aux salariés de se former et de maintenir leurs compétences, et de les faire évoluer le cas échéant. L’entretien professionnel, qui doit se tenir au moins tous les deux ans, est l’un des moments privilégiés pour analyser conjointement les besoins et les compétences du salarié qui peuvent être renforcées. À noter que la participation à une formation sur le temps de travail correspond à des heures travaillées et donc rémunérées. 

Des aides dédiées à la formation des salariés

Depuis 2020, Ocapiat, opérateur de compétences (Opco), accompagne les exploitations agricoles vers la montée en compétences de leurs salariés. Deux principaux dispositifs sont accessibles : le catalogue Ocapiat ou Boost Compétences. La prise en charge des frais pédagogiques des formations varie de 45 % à 100 %. Concernant le coût salarial du stagiaire, les aides peuvent atteindre 12 euros/heure de formation. À noter que c’est bien à l’employeur d’inscrire les salariés en formation.

Un catalogue dédié aux formations des salariés 

La deuxième édition du Catalogue des formations des salariés de l’agriculture et du paysage en Normandie a été mise en ligne en octobre dernier. Il recense 118 formations programmées dans la région jusqu’en juin, déclinées en huit thématiques professionnelles : élevage bovin, élevage équin, productions végétales, environnement – certification, conduite, machinisme, équipements agricoles et d’entretien du paysage, circuits courts alimentaires et transformation à la ferme, métiers du paysage, prévention des risques et qualité de vie. Il présente également les modalités et les contacts pour percevoir les aides dédiées à la formation des salariés. 

Quelques formations à venir d’ici juin (informations complètes à retrouver dans le catalogue)

  • pâturer plus avec un robot de traite : le 14 mars à Vire (Calvados) ;
  • garantir des prairies de qualité pour les chevaux (sur deux jours), les 7 et 28 mars à Lisieux (Calvados), le 14 mars et 4 avril à Sées (Orne) ;
  • préparer ma jument à la saison de reproduction : le 19 mars au Pin-au-Haras (Orne) ;
  • introduire le désherbage mécanique dans ma rotation : le 28 mai à Bois-Guillaume et le 30 mai à Ifs (Calvados). 
  • préparer ma moissonneuse pour augmenter mon rendement : le 11 juin à Mortagne-au-Perche (Orne), le 12 juin à Bernay (Eure), le 13 juin à Bois-Guillaume, le 14 juin à Ifs (Calvados) ;
  • respecter les bonnes pratiques d’hygiène en transformation fermière (sur deux jours) : 
    4 et 5 avril à Ifs (Calvados), 3 et 4 juin à Sées (Orne) ;
  • premiers secours : savoir intervenir : le 30 mai à Fauville-en-Caux.

La formation professionnelle des salariés, l’un des critères pour obtenir le label Emploi

L’obtention du label Emploi permet aux employeurs de mettre en avant les bonnes pratiques de gestion du personnel, de valoriser ainsi l’entreprise et de donner envie aux salariés de s’investir durablement. La formation professionnelle fait partie des critères vers le label Emploi.

Cette démarche de labélisation vise à encourager les démarches de progrès en termes de gestion des ressources humaines et de fidélisation des salariés. Pour les salariés et futurs collaborateurs, ce label offre la garantie du respect des obligations conventionnelles et de bonnes conditions de travail.•

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Comment maintenir les performances techniques du lin textile ? La génétique, le lin d'hiver, la structure des sols et une approche globale de la rotation sont des pistes d'amélioration.
Pour Terre de lin, la récolte 2024 sera déterminante

Pour l'exercice 2022-2023, les liniculteurs vont approcher une recette de 7 500 euros de l'hectare. Mais cette situation…

Affiche poster Normandie Vibes
Sia 2024 : « une belle occasion de présenter nos spécificités normandes »

Sur le stand de la Normandie inauguré le 26 février l’accent sera mis sur l’importance du bien manger. Au menu de cette…

Bruno Ledru, président de la FNSEA 76.
De l’action revendicative nous allons maintenant entrer dans la construction avec le préfet

Alors que les agriculteurs sortent à peine d’une période intense de mobilisation, Bruno Ledru, président de la FNSEA 76…

Conférence de presse des présidents FNSEA-JA, le 13 février au soir.
« Ni défiance, ni complaisance »

Les présidents de la FNSEA et JA, Arnaud Rousseau et Arnaud Gaillot, ont rencontré le Premier ministre Gabriel Attal le 13…

« C’est une passion pour nous de participer aux concours »

Adhérent à l’AS76, Corentin Godefroy, polyculteur-éleveur lait à Saumont-la-Poterie, est accompagné et suivi par le centre de…

Les animaux doivent être contenus par des clôtures entretenues sous peine de sanctions.
Animaux divagants : plus d’un incident par semaine

SNCF Réseau Normandie vient de rencontrer la Chambre d’agriculture pour alerter sur les trop fréquentes divagations d’animaux…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole