Aller au contenu principal

Fongicide sur blé tendre, choisir le bon stade et la bonne dose

Les stades des céréales sont encore assez échelonnés, s'étalant entre les stades 1-2 nœuds à dernière feuille étalée - voire gonflement. Ils évoluent vite, même si les derniers jours ont été plutôt frais. Il va donc falloir trouver le bon positionnement pour les traitements fongicides, alors que les créneaux sont restreints. À prendre en compte : le stade de la parcelle et le niveau de pression maladies.

© Réussir SA

Bien que les températures des derniers jours soient fraîches, les précipitations récurrentes sont favorables à la progression des contaminations de septoriose, notamment sur les dernières feuilles qui seront essentielles pour la fin de cycle.

Les semis étalés de cet automne, ainsi que des conditions de semis et de levée variables selon les dates de semis et les secteurs, ont conduit à une importante variabilité des stades. Il faut donc raisonner le pilotage de la protection fongicide au cas par cas.

Pour les parcelles semées tardivement qui n'ont pas encore atteint le stade 2 nœuds, le risque maladie est plus faible. L'impasse T1 sera recommandée dans de nombreuses situations (variétés peu sensibles notamment).

Vérifier qu'il s'agit bien de la dernière feuille

Avec la conjoncture climatique (humide et nébuleuse), l'estimation depuis le bord du champ est plus que jamais biaisée par la hauteur du couvert cette année. Pour bien identifier le stade, il est donc nécessaire de décortiquer quelques tiges afin d'identifier formellement la sortie de la F1 définitive, et ainsi, piloter la protection fongicide. Cette observation est à réaliser sur le maître brin, dans une zone représentative de la parcelle (éviter les bords de champs qui peuvent être plus en avance).

Attention aux passages au moment de la méiose 

Bien identifier le stade permet de mieux couvrir sa culture mais surtout de ne pas empirer la situation déjà existante. La méiose, phase de formation du pollen, est un stade particulièrement sensible pour les céréales. Ce stade définit la fertilité de l'épi, soit une des composantes de rendement majeure. Pour le blé, la méiose pollinique a lieu autour du stade dernière feuille ligulée, quand le sommet de l'épi touche la ligule de l'avant-dernière feuille. Pour les orges, ce stade correspond à la sortie des extrémités des barbes.

Durant cette étape, très courte (1 à 2 jours), la culture est particulièrement sensible aux stress. N'oublions pas que les plantes sont déjà stressées avec un rayonnement particulièrement faible qui limite leur photosynthèse.

Donc attention aux mélanges !

Avec le retard pris dans les travaux, la tentation est grande de grouper les applications en un seul passage. Attention toutefois à la sélectivité des traitements : mélanger des produits de fonction différente accentue toujours le risque d'accident. Entre la dernière feuille et l'épiaison, on évitera ces mélanges - notamment les associations herbicides-fongicides. En particulier, l'ajout de metsulfuron-méthyl aux bouillies fongicides est très risqué à ce stade sensible.•

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole