Aller au contenu principal

Claas : les Evions ont tout des grandes

Les Evions 410, 430 et 450 sont les toutes dernières moissonneuses-batteuses proposées par Claas. Plus compactes, elles sont issues des gènes de leurs grandes sœurs, les Lexion et les Trion.

Evion, c’est l’esprit de famille. C’est ainsi que Claas a défini ses nouvelles moissonneuses-batteuses. Pour le constructeur, « les exploitations sont des entreprises familiales et l’achat d’un matériel se fait en famille ».
© Claas

La nouvelle série Evion c’est trois nouvelles moissonneuses-batteuses compactes à 5 secoueurs. « Claas a souhaité proposer une nouvelle gamme, déclinée sur les bases des gammes Trion et Lexion », explique Bastien Baudoux, codirigeant pour les bases d’Athies-sous-Laon (Aisne) et de Vervins de la SN Dachy. Dotées d’un gabarit compact, de moteurs 6 cylindres Cummins de dernière génération et d’un terminal de commande Cemis 700, les nouvelles Evion allient modernité, performance, confort, souplesse et évolutivité dans leur catégorie. « Disponible en version Classic ou Maxi et déclinée en deux lignes d’équipement Trend et Business, la nouvelle Evion est conçue pour s’adapter sur mesure aux besoins des exploitations agricoles familiales ».

Un système de battage simple

Les Evion assurent une excellente qualité de battage et peuvent récolter entre 1,5 et 2 ha à l’heure. Elles sont dotées d’un système de battage transversal de 1 420 mm de largeur avec un batteur de 600 mm de diamètre combiné à un tire-paille à régime synchronisé pour transférer la récolte vers cinq secoueurs de 4,40 m de longueur chacun. Grâce à cette solution, la machine affiche une surface de contre-battage impressionnante de 0,95 m² à laquelle s’ajoute une surface de séparation de 6,25 m² au niveau des secoueurs, ce qui, en association avec les tôles d’ébarbage installées de série sous le contre-batteur, garantit des débits très élevés ainsi qu’un grain de première qualité. Le régime du batteur est modulable en continu sur le terminal Cemis 700. Sur l’Evion Classic, le régime est calibré sur une plage de 480 à 1 150 tr/min (420 à 1 080 tr/min avec réducteur de régime en option), tandis que l’Evion Maxi offre deux plages de régime de 220 à 630 tr/min et de 415 à 1 150 tr/min, grâce à un entraînement à courroie réglable sur deux positions. L’écartement batteur/contre-batteur est ajustable par commande hydraulique depuis la cabine, une protection contre les pics de charge intégrée évitant tout bourrage dans le système de battage grâce à des accumulateurs de pression à membrane. Les modèles Evion Classic et Maxi sont équipés d’un contre-batteur Multicrop qui permet de moissonner différentes cultures courantes sans conversion de la machine, sauf quelques rares exceptions. Pour le battage du maïs, des tôles de blindage peuvent être installées entre les 8 battes, annonce le constructeur qui a misé également sur un nettoyage performant à réglage confortable.

Grandes capacités pour les trémies

La trémie offre une capacité de 5 600 l sur l’Evion 410, de 6 500 l sur l’Evion 430 et de 8 000 l sur l’Evion 450. Des capteurs informent le chauffeur dès un remplissage à 70 % et à 100 %. « Une grande fenêtre lui permet de surveiller directement le niveau de remplissage de la trémie et de contrôler la qualité de grain », souligne Bastien Baudoux, Les trois modèles sont équipés d’une vis de 330 mm de diamètre qui autorise un débit de vidange de 90 l/s. « La trémie peut être vidangée en une minute à une minute et demie », poursuit-il, mettant en avant un angle de pivotement de 105° de la goulotte. Autre avantage, la qualité du broyage et d’épandage des résidus. Munis d’un broyeur standard à 52 couteaux, les trois modèles Evion peuvent être dotés en option, d’un broyeur à 72 couteaux. La paille et les menues pailles peuvent être dispersées sur la largeur de travail grâce à un éparpilleur à entraînement hydraulique en option.

Des moteurs puissants

La puissance nominale, de 205 CV pour l’Evion 410, de 231 CV pour l’Evion 430 et de 258 CV pour l’Evion 450, est disponible intégralement dès 1 900 tr/min. Le régime de ralenti est paramétré à 800 tr/min seulement (1 200 tr/min avec utilisation de fonctions hydrauliques). Grâce au système de gestion de la puissance moteur Dynamic Power installé de série, le moteur délivre uniquement la puissance effectivement requise, avec pour effet secondaire une réduction de la consommation de carburant jusqu’à 10 %. Lors de la vidange de la trémie, le système fait tourner le moteur à pleine puissance sans intervention du conducteur. Cabine confortable et spacieuse, climatisation automatique, siège conducteur à suspension pneumatique et accoudoir de commande ergonomique avec terminal Cemis 700 et poignée Cmotion, glacière de 30 litres, prise USB, pack d’éclairage à Led complet de série… sont autant d’avantages mis en avant par le concessionnaire axonais. •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025"

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Une chasse aux œufs à la ferme du Chêne

Samedi 30 mars aura lieu une chasse aux œufs organisée par JA 76 à la ferme du Chêne à Allouville-Bellefosse.

Les opérations de communication sont lancées.
Rendez-vous les 1er et 2 juin au Comice de Forges-les-Eaux

Le Comice agricole a choisi le thème de la pollinisation pour sa 150e édition.

Opération de jugement des agneaux par Pascal Canterel et Pierre Gomont.
Un beau succès pour le Forum des races à viande

Le concours dit « de Rouen » a eu lieu le lundi 18 mars. De nombreux éleveurs bovins et cinq éleveurs ovins…

Clémence et son père Luc Poussier sont site pilote depuis juin 2022. Des échanges permanents entre ces éleveurs du Calvados et GEA Farm Technologies permettent d’améliorer la machine en continue.
Le Dairyfeed F4500 distribue des rations précises et régulières

De façon tout à fait autonome, le nouveau robot d’alimentation Dairyfeed F4500 charge, pèse, mélange et distribue l’aliment…

Un atelier de sophrologie animé par Myriam Seck a permis aux jeunes d’être sensibilisés aux techniques de relaxation dynamiques.
Prendre soin de son mental

Journée de sensibilisation MSA Haute-Normandie à la santé mentale auprès des jeunes du lycée agricole d'Yvetot.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole