Aller au contenu principal

Chanvre technique et textile post-semis

Les semis de chanvre sont terminés : l’occasion de faire le point sur le développement des filières chanvre technique et chanvre textile en région Normandie avec l’Association des producteurs de chanvre de Basse-Normandie et départements limitrophes et Lin et chanvre bio.

Production de chanvre
Production de chanvre.
© Shutterstock

Chanvre technique

Les surfaces implantées en chanvre sont en augmentation, et l’Association des producteurs de chanvre de Basse-Normandie et départements limitrophes compte 27 nouveaux producteurs en 2022. Quelque 440 hectares de chanvre vont être cultivés en 2022 par les 57 agriculteurs de l’association, à destination d’Agrochanvre. Agrochanvre travaille par ailleurs des pailles de chanvre issues d’autres régions de production. La majeure partie de cette surface est conduite en agriculture biologique. L’ensemble des zones de productions ont accueilli de nouveaux producteurs et un groupe s’est développé pour la première fois en Seine-Maritime. Environ la moitié des producteurs avaient réalisé leurs semis à la mi-mai. Dans ces territoires, les conditions d’implantation ont été bonnes, avec des températures suffisantes et une humidité des sols acceptable. La seconde moitié des producteurs, situés sur des secteurs plus secs, où l’humidité des sols n’était pas suffisante pour assurer une levée rapide et homogène, ont reporté leurs dates de semis. Comme pour l’ensemble des cultures, le chanvre a besoin d’eau pour assurer une levée rapide et couvrir les adventices concurrentes puis assurer un développement normal. 

Chanvre textile

En 2021, suite à l’impulsion de l’association Lin et chanvre bio (LCBio) pour développer le chanvre textile et aux résultats encourageants obtenus, la coopérative Linière du Nord de Caen et la Région Normandie ont financé un prototype de récolte dédié au chanvre textile, réalisé par le constructeur Hyler (en vidéo sur YouTube). Le prototype a fait ses premiers pas avec succès sur les surfaces d’essais de LCBio. Il sera testé à l’échelle semi-industrielle pendant la campagne 2022. L’objectif est de calquer la récolte du chanvre sur celle du lin : des fibres parallélisées qui peuvent être enroulées et teillées avec les outils du lin. En mai 2022, 65 hectares ont été semés par les adhérents de la Linière du Nord de Caen et une centaine d’hectares d’essais ont été semés de la Belgique aux Charentes qui seront récoltés avec la deuxième faucheuse Hyler construite cette année. Tous sont fédérés par une charte rédigée par LCBio visant à offrir une rémunération correcte aux agriculteurs, une traçabilité de la matière et l’accès à l’approvisionnement pour les entreprises européennes signataires. •

Informations communiquées dans le cadre du programme Chanvre Normand 2022-2023.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

La tonte de Rumba à quelques jours du concours.
Pas moins de cinq vaches laitières pour Coralie Aupert

À tout juste 22 ans, la jeune femme se présente pour la seconde fois au concours interdépartemental de la race prim’holstein…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole