Aller au contenu principal

Une nouvelle équipe pour la FNSEA

Christiane Lambert a ouvert le 28 mars le 77e congrès de la FNSEA à Angers à quelques encablures de son exploitation de Bouillé-Ménard. Cette assemblée générale élective a renouvelé une partie non négligeable du conseil d’administration et a porté à la tête de la FNSEA une nouvelle équipe. Le nouveau conseil d’administration, qui désignera le successeur de Christiane Lambert, se tiendra le 13 avril.

Ouverture des travaux en huis clos du 77e congrès de la FNSEA.
© Véronique taton

Christiane Lambert ne cachait pas son émotion d’inaugurer le 77e congrès de la FNSEA sur ses terres d’adoption dans le Maine-et-Loire, devant 800 congressistes venus de toutes les régions de France et d’Outre-Mer. Elle a rendu hommage aux organisateurs, aux élus et collaborateurs de la FDSEA du Maine-et-Loire et de la FNSEA ainsi qu’à tous les membres du conseil d’administration dont le mandat s’achève. Cette “capitaine” qui a tenu les rênes de la FNSEA depuis plus de six ans, qui « reste attachée à la vie de son groupe » et « attachée à valoriser les talents de chacun », va passer la main à une nouvelle équipe qui a été présentée par Stéphane Aurousseau, président de la commission nationale statuts et conflits (lire encadré).

Condamnations fermes et rapides

Au-delà des traditionnelles interventions, la commission nationale des statuts et conflits, du rapport financier et des différentes structures du réseau (régions syndicales, associations spécialisées, sections sociales), c’est l’avenir du métier agricole qui a alimenté les débats du huis clos sur fond des événements qui se sont passés quelques jours auparavant à Sainte-Soline. Dans son discours, Christiane Lambert a affirmé « que nous ne pouvons pas supporter que des agriculteurs, au nom d’un idéal et avec force mensonges, détruisent le travail d’autres agriculteurs. » Président de la FNSEA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Denis Mousseau a reçu de nombreux soutiens des autres fédérations et des congressistes. Après les affrontements violents de Sainte-Soline, il a rappelé que les « manifestants ont détruit l’outil de travail d’un jeune agriculteur en polyculture-élevage et piétiné et saccagé plusieurs hectares de cultures. C’est une honte ». Il s’en est ouvertement pris à la Confédération paysanne qui a soutenu Les Soulèvements de la Terre et coorganisé la manifestation dans les Deux-Sèvres : « Ce syndicat n’est plus digne de l’être et de siéger dans nos instances. Nous demandons à la FNSEA de faire remonter cette demande au ministère et nous ferons de même en région », a-t-il insisté demandant « des condamnations fortes, fermes et rapides ».

Un homme précieux

La matinée du 29 mars a été consacrée à la présentation du rapport d’activité des secrétaires généraux. Avec une mise en scène à la fois humoristique, réaliste et grinçante, les trois secrétaires généraux qui ont, chacun, physiquement chargé la barque à l’aide de boîtes représentant les dossiers qui pèsent lourdement sur l’agriculture française : accords de libre-échange, prédation, directive IED, etc. Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint, a rappelé qu’en France « nous avons les standards les plus élevés au monde » et demandé que les autres pays s’alignent sur les nôtres. Son alter ego, Hervé Lapie a lui aussi abondé dans ce sens avant de revenir sur Sainte-Soline : « Sur le dossier de l’eau, on a l’impression de prêcher dans le désert », s’est-il exclamé soulignant le décalage entre la France et les autres pays de l’Union en termes de captation de l’excédent des eaux pluviales : « 2 % seulement en France et dix fois plus en Espagne », a-t-il illustré. Stupéfait de voir des agriculteurs, dont « on se demande s’ils le sont encore, s’en prendre à d’autres agriculteurs, c’est inadmissible, impardonnable », a-t-il tranché.
Pour sa part, Jérôme Despey, secrétaire général, a rappelé comme ses prédécesseurs, les victoires syndicales et les chantiers qui restent à terminer comme notamment la retraite des conjoints et la prochaine loi d’orientation agricole. « Il nous faut transmettre des outils de production viables et installer massivement », a-t-il harangué appelant les syndicalistes à ne « jamais lâcher les valeurs dont nous sommes les héritiers », en premier lieu « l’unité, l’écoute, le dialogue et le respect des différences ».
Annonçant qu’il ne briguerait pas de nouveau mandat, ses deux adjoints lui ont rendu un vibrant et émouvant hommage. « C’est un homme qui force l’admiration avec une énergie incommensurable », ont indiqué Hervé Lapie et Patrick Bénézit. « C’est un homme précieux. Si la loyauté a un visage, c’est celui de Jérôme », a conclu Christiane Lambert devant les congressistes qui ont fait, à Jérôme Despey, une standing ovation. •
 

Le nouveau conseil d’administration de la FNSEA

Les 69 membres du Conseil d’administration de la FNSEA ont été élus par les délégués du Congrès pour un mandat de trois ans, soit, jusqu’en 2027.
30 élus du scrutin régional : Sophie Alzieu (Ariège), Luc Jeannin (Saône-et-Loire), Simon Ammeux (Nord), Philippe Jougla (Tarn), Patrick Bénézit (Cantal), Michel Joux (Ain), Romain Blanchard (Bouches-du-Rhône), Bertrand Lapalus (Loire), Christophe Chambon (Doubs), Marie-Flore Michel (Martinique), Daniel Couderc (Corrèze), Grégory Nivelle (Deux-Sèvres), Fabrice Couturier (Moselle), Denis Pineau (Sarthe), Laurent Degenne (Somme), Sébastien Prouteau (Indre-et-Loire), Christelle Deshayes (Mayenne), Arnold Puech d’Alissac (Seine-Maritime), Jean-Alain Divanac’h (Finistère), Laurent Saint-Affre (Aveyron), Christian Durlin (Pas-de-Calais), Franck Sander (Bas-Rhin), Fabienne Garel (Côtes-d’Armor), Marie-Rose Séverin (La Réunion), Damien Greffin (Essonne), Charlotte Vassant (Aisne), Joël Hospital (Aube), Frédéric Vincent (Maine-et-Loire), Manuel Jean-Baptiste (Martinique), Pascal Wittmann (Haut-Rhin).
13 élus de la liste nationale : Thierry Coué (Morbihan), Hervé Lapie (Marne), Olivier Dauger (Aisne), Fabrice Moulard (Eure), Anne-Marie Denis (Orne), Luc Smessaert (Oise), Jérôme Despey (Hérault), Cédric Tranquard (Charente-Maritime), Yannick Fialip (Haute-Loire), Sophie Vache (Vaucluse), Laurence Fournier (Seine-et-Marne), Jérôme Volle (Ardèche), Brice Guyau (Vendée).
11 élus des associations spécialisées : Yohann Barbe (Vosges) FNPL, Jean-Michel Schaeffer (Bas-Rhin) CFA, Michèle Boudoin (Puy-de-Dôme) FNO, Éric Thirouin (Eure-et-Loir) AGPB, Alexis Hache (Oise) CGB, Gabriel Tricoire (Maine-et-Loire) Verdir, Franck Laborde (Pyrénées-Atlantiques) AGPM, François Valy (Morbihan) FNP, Cédric Mandin (Vendée) FNB, Bruno Vila (Landes) Légumes de France, Arnaud Rousseau (Seine-et-Marne) FOP.
10 élus des sections sociales : Hélène Blaud (Deux-Sèvres) SNAE, Patrice Joseph (Eure-et-Loir) SNPR, Christophe Callegari (Hérault) SNFM, Denis Labri (Landes) SNFM, Benoît Davin (Aisne) SNFM, Jean-Paul Lecourt (Seine-Maritime) SNAE, Sébastien Delafosse (Manche) SNFM, Sylvaine Lefez (Seine-Maritime) CNA, Catherine Faivre-Pierret (Doubs) CNA, Raymond Muller (Moselle) SNPR.
À cette liste s’ajoute quatre représentants des JA et le président de la commission nationale des statuts et conflits, Stéphane Aurousseau.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole