Aller au contenu principal

Une formation en abattoir pour mieux valoriser sa production bovine

Depuis le début de l’année, Elvea Normandie propose un programme de formations en abattoir dans les différents sites d’abattage de la région. Retour sur la dernière en date.

Les participants ont pu s’entretenir avec le directeur de l’abattoir d’Eva et son adjoint.
© D. R.

Ces formations ont pour but de faire connaître et de faire comprendre aux participants le classement des animaux en abattoir qui est évalué en fonction de l’épaule, du dos et des cuisses du bovin. Les animaux sont notés séparément selon la grille Europ afin d’obtenir une moyenne du bovin pour la note finale.

La dernière formation organisée par Elvea Normandie a eu lieu le 21 novembre, à l’abattoir d’Eva à Saint-Pierre-sur-Dives dans le Calvados. Thierry André, directeur de la structure, Sébastien Groschene, directeur adjoint, et Émilie Lenôtre, responsable qualité, ont présenté l’histoire de l’abattoir ainsi que son activité. Le site, créé par Henri Demaegdt en 1987, compte aujourd’hui 200 employés. Chaque semaine, c’est 950 gros bovins et 150 veaux issus des régions Normandie et Pays de la Loire, dans un rayon de 150 km, qui sont abattus dans la petite commune du pays d’Auge.

Savoir évaluer les bovins

Lors de la formation, les éleveurs sont allés en bouverie, évaluer par eux-mêmes une dizaine de bovins en vif, avant d’avoir les résultats de ces derniers au moment de la pesée fiscale. Le but étant de pouvoir reproduire la méthode dans leurs élevages par la suite. Ces formations ont été encadrées par Benoît Macé, chargé de mission pour Interbev Normandie.

Ce programme de formations en abattoir, qui va perdurer en 2024, abordera les causes de saisies en abattoir, avec l’intervention des services de la direction départementale de la protection des populations (DDPP). Puis un nouveau module sera intégré à ce programme : l’influence des pratiques en élevage sur la qualité de la viande.

Pour Cécile Liabeuf, éleveuse d’un petit troupeau de 18 mères de race aubrac dans le Calvados, « ce fut une formation très intéressante, et le temps a semblé trop court ». « Il était important pour nous de pouvoir rencontrer le directeur et son adjoint et de connaître les différents acteurs de la filière. On a beaucoup appris en classant les animaux en bouverie puis en ayant le résultat à la pesée fiscale. Sans compter que les conseils donnés sont toujours bons à prendre. »

 

Informations au 02 43 28 31 61 ou elvea-normandie@elveafrance.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette

Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…

Faner le plus précocement possible pour atteindre les 30-35 % de matière sèche en 48 heures.
Ensilage d’herbe : privilégier le fourrage à plat pour 35 % de MS

Avec une organisation de chantier différente, on peut en 48 heures récolter de bons fourrages. Explication.

Reynald Fréger, président de la CGB 76
« Avoir les mêmes moyens de production que nos collègues européens »

Le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves de la Seine-Maritime (CGB 76), Reynald Fréger, demande…

Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur au Molay-Littry pour présenter le plan, en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin

C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé au Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…

Damien Léger, exploitant agricole installé à Ymare, a bénéficié de l'aide en 2023.
Une aide pour l'achat de matériels agricoles

Investir dans du matériel agricole peut parfois s'avérer coûteux. Pour vous aider à franchir le pas, l'Agence de l'eau Seine-…

Le service chantier complet permet d'avoir un salarié qui connaît parfaitement son matériel et ses réglages, qui est à l'aise avec les nouvelles technologies.
Délégation du travail : quels bénéfices pour l'exploitant ?

Durant la journée MécaLive, qui se déroulera le 16 mai à Beuzevillette, l'un des ateliers portera sur la délégation de travail…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole