Aller au contenu principal

Une aide pour l'achat de matériels agricoles

Investir dans du matériel agricole peut parfois s'avérer coûteux. Pour vous aider à franchir le pas, l'Agence de l'eau Seine-Normandie a mis en place une aide ouverte jusqu'au 16 juin prochain.

Damien Léger, exploitant agricole installé à Ymare, a bénéficié de l'aide en 2023.
Damien Léger, exploitant agricole installé à Ymare, a bénéficié de l'aide en 2023.
© D. R.

L'aide de l'Agence de l'eau Seine-Normandie (AESN) pour investir dans du matériel agricole est ouverte jusqu'au 16 juin. Cette aide rentre dans le cadre du plan Ecophyto et du 11e programme d'intervention de l'AESN. Le taux d'aide est de 35 % des dépenses éligibles qui doivent être de 10 000 euros TTC minimum. Tous les agriculteurs, lycées agricoles, Cuma, organismes de réinsertion sans but lucratif et structures d'expérimentation situés dans le bassin de l'AESN peuvent en bénéficier. Quelques communes du sud de l'Orne et de la Manche en sont exclues. Le reste de la Normandie est concerné.

Le matériel agricole doit répondre à un des trois objectifs suivants : réduction de l'usage des produits phytosanitaires, gestion des surfaces en herbe et traitement des eaux phytosanitaires. À titre d'exemples, les outils de désherbage mécanique sont éligibles mais également les broyeurs, les faucheuses, les andaineuses, les équipements pour les herbages permanents ou encore les aires de remplissage et de lavage du pulvérisateur. Ne sont pas éligibles les pulvérisateurs, les semoirs ou encore les interfaces de guidage et les GPS.

Plus de 300 exploitations agricoles aidées en 2023

Damien Léger est exploitant agricole sur la commune d'Ymare. Il fait partie des agriculteurs qui ont bénéficié de l'aide en 2023. Grâce à cette subvention, il a pu investir dans une bineuse pour désherber son maïs. Au printemps dernier, les conditions météo étaient favorables au désherbage mécanique. Après avoir semé son maïs au GPS, il est passé deux fois avec sa bineuse, à 10 feuilles et avant la fermeture du rang. Il a ainsi réduit de 50 % l'utilisation d'herbicides sur cette culture. Damien est content d'avoir fait cet investissement en précisant " qu'il est satisfait quand il arrive à s'en servir ". Car oui, quand les printemps sont très humides, il n'est pas toujours possible de sortir la bineuse. Pour que cette technique soit efficace, il faut plusieurs jours sans pluie avant, pendant et après le passage. Sans subvention, Damien n'aurait peut-être pas acheté ce matériel. Pour lui, cette aide a été le déclic.

Pour plus d'information sur cette aide, consulter les documents disponibles sur le site de la Draaf de Normandie : cahier des charges de l'appel à projets, liste des communes et des matériels éligibles et formulaire de demande.

N'hésitez pas à contacter l'AESN, contact fournit dans le cahier des charges.•

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole