Aller au contenu principal

Ukraine : chute de la production de semences et pénurie en vue dans le pays

L'UFS (semenciers) a alerté le 14 avril sur la chute de la production de semences en Ukraine et ses répercussions « pendant probablement deux ans ». La récolte 2022 sera d'« au mieux 50 % » des semences nécessaires, a indiqué le président Claude Tabel. Celle de 2023 sera aussi affectée, d'après lui. Les agriculteurs ukrainiens manquent de semences avec l'invasion russe : 75 % des volumes ont été livrés à fin mars, d'après ses chiffres. Des incertitudes demeurent sur leur capacité à produire, vu le manque de carburant, de main-d'oeuvre. Cette situation touche de plein fouet les semenciers français, dont l'activité avec l'Ukraine représente 400 MEUR (dont 100 MEUR d'exportations). Une enquête de l'UFS chiffre à 20 % leur perte de chiffre d'affaires avec l'Ukraine en raison de la guerre. Le secteur réclame l'aide des pouvoirs publics, dans le cadre du plan de résilience. « Il y a besoin de sécuriser la production de semences dès cette année », déclare Claude Tabel. Des agriculteurs s'en détournent, attirés par les prix élevés sur le marché de la consommation. C'est le constat dressé par le vice-président Didier Nury : « depuis quinze jours, trois semaines », des multiplicateurs de semence renoncent à leurs engagements de production.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole