Aller au contenu principal

Salon du bien-vivre : un retour très attendu

Après quatre années d’absence, le Salon du bien-vivre fait son grand retour à Yerville les 25 et 26 février. Cette fois encore, pour cette sixième édition, les Seniors agricoles de la FNSEA 76, organisateurs de l’événement, ont mis les petits plats dans les grands pour accueillir le monde rural dans le partage et la convivialité qui les caractérisent.

« Depuis 2011, la section des Seniors agricoles de la FNSEA 76 organise tous les deux ans un Salon du bien-vivre sur un week-end de février à Yerville, présentent conjointement Jean-Paul Lecourt, président de la section des Seniors agricoles de la FNSEA 76, Patrick Vandermeersch, administrateur, et Pierre Gomont, président du salon (avec Françoise Jourdain, coprésidente). À la question qu’est-ce que le bien-vivre pour les anciens exploitants de Seine-Maritime, ils répondent : « bien manger, partir en vacances, se détendre et se relaxer… Mais c’est aussi vivre dans un environnement favorable, où il y a tout ce qu’il faut comme services : social, juridique, bancaire… » « C’est aborder la vie dans la convivialité et rendre service aux autres quand on le peut », ajoute Jean-Paul Lecourt, très attaché à mélanger les publics.

Du sang neuf et une organisation bien rôdée

« Avec le soutien bienveillant de la FNSEA 76, l’arrivée de notre nouvelle animatrice, Alice Rouit, en septembre dernier, nous a permis de relancer l’événement après quatre années d’absence pour cause de pandémie, d’organiser au mieux l’événement, de solliciter des bénévoles – une cinquantaine ont répondu à l’appel et sont chargés individuellement d’une mission – des partenaires, des sponsors et de nombreux exposants. » « Pour l’heure, c’est complet, précise le président. C’est déjà une belle réussite. Ils touchent les différents domaines du bien-vivre que sont la gastronomie, le bien-être, la décoration, les services, le prêt-à-porter et les loisirs bien sûr ».

Des relations intergénérationnelles

Pour cette nouvelle édition, « nous pourrons compter sur l’aide des JA qui se sont proposés pour nous aider », souligne Jean-Paul Lecourt avant d’ajouter : « Nous en sommes très heureux. C’est une façon de nous rendre la pareille pour les avoir aidés et soutenus lors de l’organisation de leur Congrès national au Havre en juin dernier ».
La seule différence avec le salon précédent réside dans le fait qu’il n’y a pas de région invitée. « Ce n’est certainement que partie remise, de même que les conférences car nous avons été un peu pris de court cette année », précise en toute sincérité Patrick Vandermeersch, qui attend comme les éditions précédentes près de 3 000 visiteurs en deux jours.
Parmi les soutiens de l’événement, « la commune de Yerville (2 500 habitants environ) n’est pas en reste, tient à préciser Jean-Paul Lecourt. Depuis de nombreuses années, elle nous apporte un soutien indéfectible, et nous tenons à remercier tout particulièrement Bruno Collet, mis à notre disposition pour l’organisation matérielle ». Il faut bien dire que ce salon symbolise la volonté de nombreux acteurs (politiques, économiques, syndicaux) de redynamiser les territoires ruraux. •

Plus d’information sur https://www.salondubienvivre.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Comment maintenir les performances techniques du lin textile ? La génétique, le lin d'hiver, la structure des sols et une approche globale de la rotation sont des pistes d'amélioration.
Pour Terre de lin, la récolte 2024 sera déterminante

Pour l'exercice 2022-2023, les liniculteurs vont approcher une recette de 7 500 euros de l'hectare. Mais cette situation…

Affiche poster Normandie Vibes
Sia 2024 : « une belle occasion de présenter nos spécificités normandes »

Sur le stand de la Normandie inauguré le 26 février l’accent sera mis sur l’importance du bien manger. Au menu de cette…

Bruno Ledru, président de la FNSEA 76.
De l’action revendicative nous allons maintenant entrer dans la construction avec le préfet

Alors que les agriculteurs sortent à peine d’une période intense de mobilisation, Bruno Ledru, président de la FNSEA 76…

Conférence de presse des présidents FNSEA-JA, le 13 février au soir.
« Ni défiance, ni complaisance »

Les présidents de la FNSEA et JA, Arnaud Rousseau et Arnaud Gaillot, ont rencontré le Premier ministre Gabriel Attal le 13…

« C’est une passion pour nous de participer aux concours »

Adhérent à l’AS76, Corentin Godefroy, polyculteur-éleveur lait à Saumont-la-Poterie, est accompagné et suivi par le centre de…

Les animaux doivent être contenus par des clôtures entretenues sous peine de sanctions.
Animaux divagants : plus d’un incident par semaine

SNCF Réseau Normandie vient de rencontrer la Chambre d’agriculture pour alerter sur les trop fréquentes divagations d’animaux…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole