Aller au contenu principal

Réduire sa consommation d’énergie en stockage avec Klimanager

Le fabricant Klim’top a été récompensé d’une médaille d’or aux Innovation Awards du Sima 2022 pour son logiciel Klimanager. Il permet de réduire la consommation d’électricité lors du stockage, avec une gestion intelligente.

Pour répondre à l’explosion des prix de l’énergie, l’entreprise Klim’top Controls, spécialisée dans la conception et la fabrication de solutions de stockage pour légumes, a créé un logiciel pour économiser sur la consommation des frigos. Cette société française a reçu une médaille d’or aux Innovation Awards du Sima 2022 pour son outil baptisé Klimanager.
« Avec la hausse brutale des coûts de l’énergie, nous avons observé début 2022 un afflux de demandes de nos clients concernant la réduction de la consommation », explique Jean-Marc Viguié, cofondateur de l’entreprise. L’évolution de la législation sur l’autoconsommation, en 2017, a permis de multiplier les installations photovoltaïques avec revente du surplus de production. Le logiciel d’arbitrage Klimanager a donc été créé pour optimiser le fonctionnement des groupes froids et des systèmes de ventilation de stockage, en fonction de la production solaire et des besoins des produits conservés.

Anticiper les besoins

L’outil calcule le temps de fonctionnement minimal des frigos selon la sensibilité du produit conservé. Celle-ci est définie préalablement par l’utilisateur, qui base sa température cible selon le produit, sa variété et le marché auquel il est destiné. « Les légumes sont des produits avec une activité physiologique : de respiration, de déshydratation, de germination, de qualité de peau... Tout le processus de stockage nécessite alors une gestion intelligente », justifie le responsable. Le client choisit aussi des consignes de dérives de températures, selon la tolérance du produit conservé, pour donner plus de souplesse au système.

Solution intelligente

Programmé selon les besoins en électricité du stockage, le logiciel fonctionne en priorité sur les heures creuses. Klimanager décide enfin, grâce au suivi météorologique sur 24 heures, s’il exploite l’énergie produite par les panneaux solaires ou celle du réseau électrique. Si l’ensoleillement prévu est suffisant, le système n’utilise pas le courant du réseau et peut laisser le produit remonter légèrement en température avant de fonctionner en autoconsommation. Dans le cas contraire, le logiciel anticipe en faisant tourner les frigos en heures creuses, ou alors, au lieu de renvoyer le courant sur le réseau en journée quand la température cible est atteinte, Klimanager peut décider de baisser la température. « En pommes de terre, il est possible de descendre par exemple d’un demi-degré, en faisant fonctionner le frigo en autoconsommation, pour donner une marge de manœuvre et ne pas fonctionner pendant les heures pleines », complète Jean-Marc Viguié. La solution de Klim’top Controls fonctionne également avec d’autres énergies renouvelables, telles que l’éolien. Ce logiciel, adaptable sur des frigos d’autres constructeurs et actuellement en test sur plusieurs sites, sera déployé début 2023.•
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette

Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…

Faner le plus précocement possible pour atteindre les 30-35 % de matière sèche en 48 heures.
Ensilage d’herbe : privilégier le fourrage à plat pour 35 % de MS

Avec une organisation de chantier différente, on peut en 48 heures récolter de bons fourrages. Explication.

Reynald Fréger, président de la CGB 76
« Avoir les mêmes moyens de production que nos collègues européens »

Le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves de la Seine-Maritime (CGB 76), Reynald Fréger, demande…

Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur au Molay-Littry pour présenter le plan, en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin

C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé au Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…

Damien Léger, exploitant agricole installé à Ymare, a bénéficié de l'aide en 2023.
Une aide pour l'achat de matériels agricoles

Investir dans du matériel agricole peut parfois s'avérer coûteux. Pour vous aider à franchir le pas, l'Agence de l'eau Seine-…

Le service chantier complet permet d'avoir un salarié qui connaît parfaitement son matériel et ses réglages, qui est à l'aise avec les nouvelles technologies.
Délégation du travail : quels bénéfices pour l'exploitant ?

Durant la journée MécaLive, qui se déroulera le 16 mai à Beuzevillette, l'un des ateliers portera sur la délégation de travail…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole