Aller au contenu principal

Porc : « remontée fulgurante » des cours en Europe, après des mois d'atonie

file-alt-63114
© J. L.

Avec une hausse d'un centime d'euro par kilo (ctEUR/kg) lors de sa cotation du 7 mars, le Marché du porc breton a clôturé à 1,355 EUR/kg, confirmant son augmentation de la précédente séance jeudi 3 mars (+ 5 ctEUR/kg) dans le sillon des autres marchés européens. Pour ces deux séances, il s'agit de la « hausse maximum autorisée », rappelle le marché de référence. Dans leur rapport, les analystes du marché de Plérin (Côtes-d'Armor) n'hésitent pas à parler d'une « remontée fulgurante », qui intervient «alors que les offres de porcs sont plus limitées et que la demande est attendue plus ferme dans les prochaines semaines ». En fin de semaine dernière, l'Europe du Nord a connu des « variations de prix inédites » : + 18 ctEUR/kg en Allemagne, + 17 ctEUR/kg en Belgique ou encore + 15 ctEUR/kg en Autriche. « Seul le Danemark avance prudemment en haussant de 3 ctEUR/kg son prix d'acompte », relève le MPB. Quant à l'Espagne, premier producteur européen, elle a « publié une hausse maximum de 6 ctEUR/kg ». Les analystes du MPB rappellent enfin que « l'explosion des coûts de production n'est pas étrangère » à cette remontée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

abricotiers
Fruits d’été : face aux GMS, les producteurs brandissent la menace de l’agroécologie

L’AOP Pêches et abricots de France menace de «suspendre» certains projets agroécologiques (vergers écoresponsables,…

L’élevage ovin : une filière prometteuse en Normandie
Qu’en est-il du marché de l’ovin dans la région ? Réponse avec le président de la section ovine de la FNSEA 76, un éleveur, un…
Prix du lait : le compte n’y est vraiment pas
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Dans le marais, la fauche réglementée a un goût amer
Dans la réserve naturelle de l’estuaire de la Seine, les agriculteurs sont contraints de respecter une réglementation quant à la…
Pissy-Pôville se prépare au Festival de la terre 2022
Petite commune de près de 1 300 habitants, idéalement situées à quelques kilomètres de Rouen (15 km), Pissy-Pôville se prépare le…
Le colza érucique : les mérites d’une filière maîtrisée et locale
Avec 45 % de teneur minimale en acide érucique, l’huile de ce colza est destinée au marché de l’oléochimie (détergent, solvant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole