Aller au contenu principal

Novaxi. Un nouveau scalpeur à grand dégagement

Novaxi, distributeur spécialiste des solutions alternatives de désherbage, située à Bruyère et Montbérault (Aisne), s’est fait remarquer au Sima 2022 avec son nouveau scalpeur. Cet outil qui travaille peu profond permet de passer sitôt la moisson pour scalper les adventices en place, sans dessécher le sol.

Le scalpeur Maréchal fait partie de cette nouvelle famille d’outils développés pour détruire les adventices sans les enfouir.
© Novaxi

Le scalpeur de Novaxi a été développé en collaboration avec l’entreprise Maréchal, située à Bermerain (Nord). L’objectif du scalpage superficiel est de détruire les mauvaises herbes et les repousses, sur toute la surface, en les arrachant ou les coupant. Cette action de scalpage permet de déplacer le moins de terre possible, pour ne pas enfouir les graines, limiter le repiquage et conserver l’humidité du sol. Ce scalpeur a la particularité d’avoir un grand dégagement de 90 cm sous châssis, un espacement entre rangées de 80 cm pour pouvoir passer dans des couverts assez développés et surtout un bon suivi au sol grâce aux différentes roues de terrage à l’avant et à l’arrière de l’outil, facilement réglables.
L’accent est mis également sur les trois rangées de dents Bellota dont le principe est la présence d’un double ressort pour une poussée de 970 kilos permettant de passer dans des cultures très développées ou sur des sols refermés.
Avec trois types de dents à démontage rapide – dent scalpeuse, dent en couteau de scie au carbure pour avoir de la pénétration dans des terres assez difficiles, soc étroit – le constructeur propose un outil qui se veut polyvalent.
En option, une herse peigne de diamètre de 16 mm vient finir le travail des socs en secouant les adventices. Un réglage hydraulique permet de régler l’angle d’attaque des peignes, afin d’assurer un bon mélange du sol.

Disponible dès janvier 2023

Grâce à son poids, le scalpeur peut rentrer partout. Il a la particularité d’être très précis dans la gestion de la profondeur de travail. Il scalpe à 2-3 cm de profondeur, juste sous les racines de la plante et la herse finit d’arracher tout ce qui est à la surface du sol.
« Nous avons présenté la toute première version au Sima, explique Richard Dumbrill, gérant de la société Novaxi. L’outil a été testé en conditions réelles sur une exploitation de l’Aube. Il sera disponible commercialement dès janvier et sera visible au prochain Sival à Angers qui se déroulera du 17 au 19 janvier. C’est un outil alternatif destiné aux agriculteurs en agriculture biologique mais également à ceux en agriculture conventionnelle qui sont contraints de réduire l’emploi de produits chimiques ».
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Crise du bio : de grands opérateurs encouragent les déconversions
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Morine au mois de juillet du calendrier Belles des prés
L’édition 2023 s’est vendue comme des petits pains. Imaginé et créé par le photographe Johann Baxt, le calendrier Belles des prés…
Exonération de taxe foncière : nouvelle extension pour les agriculteurs
La deuxième loi de finances rectificative pour 2022 a étendu l’exonération de taxe foncière aux bâtiments affectés à un usage…
Dossiers agricoles : une année 2023 très chargée
De la mise en œuvre de la nouvelle Pac à la gestion de l’eau, en passant par l’agrivoltaïsme ou la loi d’orientation et d’avenir…
Travail administratif : mode d'emploi pour être plus serein
Conseils pratiques, calendrier réglementaire, formations ou encore logiciel de gestion... Les Chambres d’agriculture de Normandie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole