Aller au contenu principal

N’importons pas l’alimentation dont nous ne voulons pas

  

© Valérie Sorieul

Tel est le message que la FNSEA et JA portent depuis plusieurs années. Il est en effet paradoxal que l’agriculture soit frappée d’interdictions multiples au nom de la protection de la santé ou de l’environnement tandis que sont autorisées des importations qui ne répondent pas à nos normes. C’est ainsi que l’agriculture française recule et laisse la place, de plus en plus, à des produits d’importation. Et si les consommateurs formulent parfois des demandes contradictoires (des produits de qualité et des prix toujours plus bas), les collectivités ne sont pas exemptes dans la mesure où elles gèrent une partie de la restauration hors-foyer, laquelle est loin d’être exemplaire en matière d’approvisionnement local. Le résultat est que nos productions sont en recul et les importations explosent, que ce soit en fruits et légumes ou en viande. Il est donc grand temps que les pouvoirs publics se ressaisissent et mettent leurs actes en conformité avec leurs discours. La souveraineté alimentaire ne se construit pas seulement avec des paroles rassurantes à l’endroit du monde agricole. Elle se construit en adaptant les règlements en matière de production et de commerce de telle sorte que la production soit encouragée. C’est pour cette raison que nous avons engagé des actions syndicales dans nos départements. Il est temps que tous prennent conscience de l’urgence de la situation.
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole