Aller au contenu principal

Négociations commerciales : Intermarché épinglé, sans être nommé, par le gouvernement

Grande distribution
© Shutterstock

À l’issue du comité de suivi hebdomadaire des renégociations commerciales, le 21 juillet, le ministère de l’Agriculture a évoqué, auprès de la presse, les pratiques « très problématiques » d’une centrale d’achat et d’une enseigne, qu’il qualifie de « francs-tireurs ». Selon plusieurs sources concordantes contactées par Agra Presse, il s’agirait du distributeur Intermarché et de sa centrale d’achat ITM. Le cabinet du ministre a décrit l’envoi de « notes de crédit » aux fournisseurs de l’enseigne, destinées à « ne pas renégocier le tarif ». « Nous avons des raisons de penser qu’elles ne servent qu’à conquérir de nouvelles parts de marchés, dès lors que les négociations ont bien avancé avec d’autres enseignes. C’est une pratique qui nous semble tout à fait déloyale », a déclaré l’entourage du ministre. De plus, ces notes ne respecteraient pas les loi Egalim sur le seuil de revente à perte (SRP), les clauses d’indexation des matières premières agricoles, ou encore les délais de paiement. Bercy annonce qu’il saisira la CEPC (commission d’examen des pratiques commerciales) sur ce dossier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

abricotiers
Fruits d’été : face aux GMS, les producteurs brandissent la menace de l’agroécologie

L’AOP Pêches et abricots de France menace de «suspendre» certains projets agroécologiques (vergers écoresponsables,…

L’élevage ovin : une filière prometteuse en Normandie
Qu’en est-il du marché de l’ovin dans la région ? Réponse avec le président de la section ovine de la FNSEA 76, un éleveur, un…
Prix du lait : le compte n’y est vraiment pas
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Dans le marais, la fauche réglementée a un goût amer
Dans la réserve naturelle de l’estuaire de la Seine, les agriculteurs sont contraints de respecter une réglementation quant à la…
Pissy-Pôville se prépare au Festival de la terre 2022
Petite commune de près de 1 300 habitants, idéalement situées à quelques kilomètres de Rouen (15 km), Pissy-Pôville se prépare le…
Champ en feu
Quelques conseils pour prévenir les départs d’incendie
Compte-tenu des évolutions des conditions climatiques ces dernières années, plus favorables aux départs d’incendies, la Chambre d…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole