Aller au contenu principal

Morine au mois de juillet du calendrier Belles des prés

L’édition 2023 s’est vendue comme des petits pains. Imaginé et créé par le photographe Johann Baxt, le calendrier Belles des prés présente en mode glamour sur leur lieu de travail des femmes évoluant dans le secteur agricole. Morine Limare, jeune agricultrice en cours d’installation à Arelaune-en-Seine y apparaît en juillet.  

Au 16 décembre 2022, tous les calendriers édités pour 2023 avaient déjà été vendus, lisait-on sur le site officiel du calendrier Belles des prés. Depuis son lancement en 2017, ce calendrier, qui met à l’honneur des femmes évoluant dans le milieu agricole, a connu un succès grandissant. En cours d’installation en élevage avicole de poulets de chair en Label rouge à Arelaune-en-Seine, Morine Limare y est présente sur les deux quinzaines de juillet. La prise de vue a été réalisée chez Jean-Baptiste Thibaudeau à Saint-Paër.

La rencontre

Contactée en 2019 par Johann Baxt, suite au concours Miss France agricole où elle avait été élue première dauphine, la jeune femme, plutôt discrète et pudique, avait pris le temps de réfléchir avant de s’engager.  Après s’être assurée que le rendu des précédentes éditions correspondait à ses critères, la perspective de “soutenir des projets d’autres agricultrices” a trouvé écho en elle.  « Le versement d’une partie des bénéfices pour aider l’association Un petit coup d’pouce à la ferme a été déterminant dans mon envie d’y participer », se souvient Morine Limare. « Je ne souhaitais pas m’afficher dans une tenue trop légère, du coup l’équipe m’a proposé de porter cette petite robe rouge », raconte Morine. Réservée, la jeune femme n’avait parlé de ce projet qu’à ses proches, et ce n’est qu’en ce début d’année, que d’anciens collègues l’ont reconnue dans le calendrier.

Un calendrier dédié aux agricultrices

« L’aventure a commencé en partant du constat qu’il n’existait pas de calendrier dédié aux agricultrices et que celles-ci n’étaient pas assez mises en valeur dans un métier “plus vu” comme un métier d’homme », relate Johann Baxt. « De plus garder sa féminité en bottes pleines de gadoue, en tenue de travail, n’est pas forcément évident. L’idée était donc de faire ressortir leur féminité par l’image dans des mises en scène de leur vie de tous les jours », expose le photographe.
Soutenir une cause a muri avec le temps, c’est devenu une évidence. Le photographe a développé un partenariat avec l’association “Petit coup d’pouce à la ferme” à laquelle 10 % des bénéfices des ventes des calendriers sont reversés.  De mille exemplaires vendus l’année du lancement en 2017, ce sont quatre mille exemplaires qui ont été vendus en ligne pour l’édition 2023.
Johann Baxt repart en tournée pour cette nouvelle édition avec la sélection des Belles des prés, les idées de mise en scène et les déplacements aux quatre coins de France. Le casting pour le calendrier 2024 est d’ores et déjà ouvert. •

 

Achat solidaire

- L’association Petit coup d’pouce à la ferme est une association loi 1901 à but non lucratif créée en septembre 2019 par Céline Calais, fille et petite-fille d’agriculteur.
- Son objectif est de soutenir et d’aider des femmes évoluant ou voulant évoluer professionnellement dans le domaine agricole. L’association sélectionne des porteuses de projet qui leur exposent leurs besoins et grâce au soutien, via l’achat du calendrier, l’association finance tout ou partie de leurs demandes.
- Cinq agricultrices ont déjà bénéficié de ce petit coup d’pouce.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Crise du bio : de grands opérateurs encouragent les déconversions
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Morine au mois de juillet du calendrier Belles des prés
L’édition 2023 s’est vendue comme des petits pains. Imaginé et créé par le photographe Johann Baxt, le calendrier Belles des prés…
Exonération de taxe foncière : nouvelle extension pour les agriculteurs
La deuxième loi de finances rectificative pour 2022 a étendu l’exonération de taxe foncière aux bâtiments affectés à un usage…
Dossiers agricoles : une année 2023 très chargée
De la mise en œuvre de la nouvelle Pac à la gestion de l’eau, en passant par l’agrivoltaïsme ou la loi d’orientation et d’avenir…
Travail administratif : mode d'emploi pour être plus serein
Conseils pratiques, calendrier réglementaire, formations ou encore logiciel de gestion... Les Chambres d’agriculture de Normandie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole