Aller au contenu principal

Méthanisation : la Région Normandie pointe des « dérives » et suspend tout nouveau financement

Le président de la Région Normandie, Hervé Morin, a fustigé le 21 novembre des « dérives » dans la méthanisation issue des activités agricoles, particulièrement dans le maïs, et a annoncé la suspension de tout nouveau financement jusqu'à ce que l'État ait procédé à des contrôles. 

La Région Normandie s'est dotée d'un programme de développement de la méthanisation (transformation des matières organiques en biogaz par fermentation) avec de nombreux financements à la clé, à la fois régionaux et européens via le Feder pour des montants de plusieurs dizaines de millions d'euros, rappelle-t-elle dans un communiqué. L'existence de pratiques non conformes aux directives sont apparues, selon elle. « De plus en plus de témoignages me parviennent d'acteurs locaux et d'agriculteurs sur des dérives dans l'usage fait des méthaniseurs », déclare Hervé Morin dans ce communiqué. « Il apparaît que des surfaces agricoles, particulièrement de maïs, se trouvent détournées d'une destination de production alimentaire animale vers une destination énergétique, étant entendu que les méthaniseurs doivent valoriser avant tout les déjections animales », relève le président de Normandie. « Je suis intéressé de savoir si tout ou partie des installations aidées par la Région et entrées en service avant le 31 décembre 2022 ont fait l'objet d'un contrôle » des services de l'État. « En attendant de connaître l'état exact des contrôles et le bilan qui en sera fait, j'ai décidé de suspendre toute instruction de dossier de financement de méthanisation », a annoncé M. Morin. •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

La tonte de Rumba à quelques jours du concours.
Pas moins de cinq vaches laitières pour Coralie Aupert

À tout juste 22 ans, la jeune femme se présente pour la seconde fois au concours interdépartemental de la race prim’holstein…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole