Aller au contenu principal

Les 7, 8 et 9 juillet : un Festival du lin sur le thème de la mer

Invité d’honneur cette année : le catamaran We Explore et son skipper Roland Jourdain.

Pour sa 31e édition du Festival du lin et de la fibre artistique, l’association Alliance et Culture a choisi la mer comme fil conducteur. Ce choix est en lien avec la présence du catamaran We Explore, skippé par Roland Jourdain durant la route du Rhum 2022. Ce bateau, dont 50 % ont été conçus avec de la fibre de lin normand, sera visible durant l’évènement dans le port de Saint-Valery-en-Caux. Il est né de la volonté du skipper de réduire notre impact négatif sur la planète. Cette création a réuni des experts du monde de la mer et Terre de Lin.
L’association Alliance et Culture s’est donné pour mission de promouvoir le lin textile, plante de l’agriculture cauchoise, sous toutes ses formes. « L’édition 2022 a accueilli 7 000 visiteurs, dont 50 % étaient extérieurs à la Seine-Maritime », précise Caroline Petit, cheffe de projet culturel de l’association.

Parcours artistique d’un village à l’autre

Durant les 7, 8 et 9 juillet, 10 communes du pays de Caux accueilleront des expositions et ateliers artistiques autour de la fibre de lin. Des visites d’entreprises seront également proposées lors d’une journée découverte ce 6 juin : le teillage de Terre de Lin à Saint-Pierre-le-Viger, le tissage du Ronchay à Luneray qui est l’un des seuls tissages de France à tisser le lin. Et pour la première année l’atelier de confection de linge de maison de la marque Embrin à Ambrumesnil.
Le 8 juillet, les liniculteurs de l’Earl Couroyer à Angiens feront une démonstration d’arrachage manuel et mécanique. Avant cette balade dans les champs de lin et la démonstration d’arrachage, la commune d’Angiens propose un repas champêtre autour du lin à la salle Floréal.
Un billet valable pour les trois jours permettra de naviguer librement entre les différents sites d’expositions aux multiples inspirations autour de la broderie, du boutis, du patchwork, du canevas, de l’art plastique, de la photographie, de la peinture, de la sculpture textile… « Notre festival est de plus en plus connu dans le milieu de la fibre artistique. Certains des artistes qui travaillent le textile découvrent le lin et sont souvent bluffés de tout ce que l’on peut faire avec cette matière résistante et naturelle », ajoute Caroline Petit.
Autour de la mairie de Saint-Pierre-le-Viger, un herbier contemporain du lin sera associé à des expositions de land art réalisées avec les ressources du lin, sur la thématique de la mer.
Durant les trois jours, il est possible de participer à de nombreux ateliers d’art qui se tiendront dans la salle de la mairie ou au pôle multiservices de Fontaine-le-Dun : jours à fils tirés sur toile, bases du plumetis, point de dentelle à l’aiguille, broderie à l’aiguille, broderie aux rubans de soie, broderie de paillettes… 

Mise en avant de jeunes créateurs normands

Les 7 et 8 juillet, au Bourg-Dun, un circuit découverte d’environ 1 h 30 permettra de mieux connaître l’histoire du lin et ses multiples utilisations : la peinture, la dentelle, la marine à voile, les usages médicaux et ménagers…
Un des temps forts du festival est le défilé de mode. Une quinzaine de créateurs – dont la moitié sont des locaux – mettront en scène leurs créations le samedi à Sotteville-sur-Mer. « Nous sommes très contents de soutenir de jeunes créateurs locaux qui travaillent en circuits courts. Par exemple l’entreprise Mijuin qui a investi dans une ancienne filature près de Malaunay pour confectionner des vêtements à partir de lin filé et tissé/tricoté en France. Ou encore la société Linpact installée dans l’Eure, créée par trois normandes qui misent sur le lin ».
Le défilé est prévu dans une parcelle de lin au bord de la mer. Si les conditions météorologiques ne le permettent pas, il aura lieu dans un bâtiment agricole. Le lieu exact sera communiqué quelques heures avant sur le site. L’entrée est de 5 euros, les billets sont à acheter en ligne sur www.festivaldulin.org.
L’association a reconduit le concours de point de croix cette année. Sur le thème “une leçon d’amour”, les œuvres seront exposées dans l’église de Saint-Aubin-sur-Mer.
À la bergerie de Sotteville-sur-Mer, un moment de détente sera proposé grâce aux massages à l’huile de lin de Douceur Marine (réservation au 02 35 83 84 91 avant le festival ou 06 23 12 46 07 durant le festival) 
Enfin le rendez-vous très apprécié, dans la salle André-Bourvil et le gymnase de Fontaine-le-Dun, le salon marchand du lin textile accueillera cette année une centaine d’exposants. •
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette

Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…

Faner le plus précocement possible pour atteindre les 30-35 % de matière sèche en 48 heures.
Ensilage d’herbe : privilégier le fourrage à plat pour 35 % de MS

Avec une organisation de chantier différente, on peut en 48 heures récolter de bons fourrages. Explication.

Reynald Fréger, président de la CGB 76
« Avoir les mêmes moyens de production que nos collègues européens »

Le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves de la Seine-Maritime (CGB 76), Reynald Fréger, demande…

Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur au Molay-Littry pour présenter le plan, en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin

C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé au Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…

Damien Léger, exploitant agricole installé à Ymare, a bénéficié de l'aide en 2023.
Une aide pour l'achat de matériels agricoles

Investir dans du matériel agricole peut parfois s'avérer coûteux. Pour vous aider à franchir le pas, l'Agence de l'eau Seine-…

Le service chantier complet permet d'avoir un salarié qui connaît parfaitement son matériel et ses réglages, qui est à l'aise avec les nouvelles technologies.
Délégation du travail : quels bénéfices pour l'exploitant ?

Durant la journée MécaLive, qui se déroulera le 16 mai à Beuzevillette, l'un des ateliers portera sur la délégation de travail…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole