Aller au contenu principal

Législatives : défaite de quatre députés "agricoles" sortants de la majorité

Quatre députés sortants de la majorité présidentielle et bons connaisseurs des dossiers agricoles ont échoué au second tour des législatives, ce 19 juin. Il s'agit de Jean-Baptiste Moreau, Grégory Besson-Moreau, Jean-Bernard Sempastous et Loïc Dombreval. Ils effectuaient tous les quatre leur premier mandat, trois d'entre eux avaient été investis de rôles importants dans l'examen des trois principaux textes "agricoles" de la précédente mandature.

Rapporteur de la loi Egalim, Jean-Baptiste Moreau échoue de peu dans la Creuse (48,56 %) face à un candidat Nupes. Tout comme l'auteur de la loi foncière éponyme, Jean-Bernard Sempastous (49,87 %). Quant à l'auteur de la proposition de loi Egalim 2, Grégory Besson-Moreau, il est plus sèchement vaincu (46,11 %) dans l'Aube par le Rassemblement national. Même sort pour Loïc Dombreval dans les Alpes-Maritimes (45,34 %).

Deux autres députés "agricoles" de la majorité ont connu un meilleur sort, reconduits pour un second mandat : Sandrine Le Feur (54,4 %, Finistère), Richard Ramos (59,72 %, Loiret).

À l'heure où nous écrivons ces lignes, les résultats ne sont pas encore connus dans la circonscription de Frédéric Descrozaille (Renaissance).

Chez les LR, le jeune Julien Dive est réélu une seconde fois (58,17 %, Aisne). Loïc Prudhomme rempile également en Gironde pour la Nupes (57,11 %). L'ensemble des députés "agricoles" historiques (ex. André Chassaigne, Thierry Benoit, Marc Le Fur...) sont réélus.

Sans surprise, le ministre de l'Agriculture Marc Fesneau est aussi reconduit (56,47 %) dans le Loir-et-Cher. En revanche, la ministre de la Transition écologique Amélie de Montchalin est battue (46,3 %) en Essonne, tout comme l'ancienne secrétaire d'État à la biodiversité Bérengère Abba en Haute-Marne (48,75 %).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans les élevages équins, remplace petit à petit la paille de blé dans les élevages bovins.
Anas de lin : une litière naturelle très en vogue en élevages bovins
Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans…
A Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim'Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont intéressé un public venu en nombre. Retour en images.
Comice agricole 76 : des éleveurs à l’honneur sous le regard d’un public conquis
À Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim’Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont…
Agroalimentaire : CQLP noue des partenariats avec Fleury Michon et une fromagerie

La marque des consommateurs C’est qui le patron?! (CQLP) certifiera bientôt deux « produits ingrédients …

Fendt Ideal 7 : une moissonneuse qui tient ses promesses

« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…

Céréales : un effet ciseaux prix-charges à venir
Pour 2021-2022, le résultat courant moyen des céréaliers, avant MSA, est de 53 600 euros par unité de travail non salarié. Mais…
Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La cabane des Champs”,  sa boutique autonome de produits frais et locaux sur la commune d’Alvimare.
La Cabane des Champs met à l’honneur les produits locaux
Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La Cabane des Champs”,  sa boutique autonome de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole