Aller au contenu principal

Le marché du porc breton se stabilise

Après un plateau estival, puis un mois de chute ininterrompue à la rentrée, le Marché du porc breton (MPB) s'est stabilisé à 1,224 EUR/kg lors de sa séance du jeudi 14 octobre. Quelques jours plus tôt, le lundi 11 octobre, la cotation de référence avait connu un frémissement à la hausse d'un millième d'euro. Toutefois, « l'amplitude des enchères est cependant élevée à 8,1 centimes et 25 % des porcs présentés n'ont reçu aucune enchère et ont été affectés aux abattoirs », relativisent les analystes. L'accalmie pourrait durer, estiment-ils : « Mercredi, en Allemagne, la référence officielle s'est stabilisée à un niveau toutefois très bas, cette tendance devrait influencer les autres places nord-européennes. » En revanche, « dans le sud de l'Europe, la tendance baissière du prix devrait se poursuivre encore cette fin de semaine ». Depuis le 17 juin, le MPB a perdu 32,3 ct d'EUR/kg, avec un plateau de mi-juillet à mi-septembre. Le marché européen est engorgé par un trop plein de viande - espagnole notamment - provoqué par le ralentissement des exportations vers la Chine. Autre facteur aggravant : l'Allemagne, deuxième producteur européen et touché par la peste porcine africaine, ne peut toujours pas exporter vers l'Empire du milieu.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans les élevages équins, remplace petit à petit la paille de blé dans les élevages bovins.
Anas de lin : une litière naturelle très en vogue en élevages bovins
Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans…
A Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim'Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont intéressé un public venu en nombre. Retour en images.
Comice agricole 76 : des éleveurs à l’honneur sous le regard d’un public conquis
À Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim’Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont…
Agroalimentaire : CQLP noue des partenariats avec Fleury Michon et une fromagerie

La marque des consommateurs C’est qui le patron?! (CQLP) certifiera bientôt deux « produits ingrédients …

Céréales : un effet ciseaux prix-charges à venir
Pour 2021-2022, le résultat courant moyen des céréaliers, avant MSA, est de 53 600 euros par unité de travail non salarié. Mais…
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse qui tient ses promesses

« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…

Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La cabane des Champs”,  sa boutique autonome de produits frais et locaux sur la commune d’Alvimare.
La Cabane des Champs met à l’honneur les produits locaux
Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La Cabane des Champs”,  sa boutique autonome de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole