Aller au contenu principal

Le Horizon DSX associe semis direct et précision

Récemment arrivée sur le marché de l’équipement, la firme britannique Horizon, distribuée par Latitude GPS à Venon (27), propose un semoir modulable doté de technologies pointues.

Basée dans l’Eure à Venon, Latitude GPS distribue de manière exclusive les produits de la marque Horizon en France. Cette marque britannique, créée par Georges Sly, s’est spécialisée dans les équipements destinés à l’agriculture de conservation des sols. Ainsi, au catalogue, figure le semoir de semis direct DSX qui présente quelques atouts séduisants.
Le DSX dispose d’un élément semeur à disques très performant. D’abord, chaque parallélogramme hydraulique est indépendant, pour bien accompagner les fluctuations du terrain et maîtriser le terrage. Jusqu’à 300 kg de pression peuvent être appliqués par parallélogramme afin d’assurer un placement constant et à bonne profondeur de la semence, en fonction des conditions de terrain. Ce dispositif est rendu d’autant plus précis que la roue de jauge se situe dans l’axe du point de chute de la graine. « Ce positionnement assure un contrôle précis de la profondeur de semis », souligne Charles Duval, responsable produits chez Latitude GPS.

Pour la préparation du lit : chasse-débris et disque incliné

Pour la préparation de la ligne de semence, le DSX est équipé (en option) d’un chasse-débris particulièrement efficace, comme en témoigne Sébastien Benoist, agriculteur à Morainville-Jouveaux (27). Il a testé l’outil en semis direct derrière un maïs grain. « Il y avait beaucoup de résidus et le chasse-débris s’est montré très performant. Alors bien sûr, à intensité maximale, il remue un peu de terre. Mais, au moins, on a obtenu une ligne de semis propre. » La hauteur et l’intensité du chasse-débris sont réglables en cabine, grâce au système Cleansweep : des vérins pneumatiques positionnés sur chaque rang.
Derrière le chasse-débris, la découpe est assurée par un disque incliné, ce qui est réputé demander moins de puissance que des disques droits. Mais l’angle d’inclinaison a été réduit afin de limiter les projections et d’avoir une vitesse d’avancement plus rapide. « La vitesse conseillée se situe entre 8 et 12 km/h », précise Charles Duval. La fermeture du sillon est gérée par un système pneumatique, qui permet d’appliquer une pression modulable de 6 à 90 kg, ainsi que par une roue de fermeture escamotable.

4 700 litres avec trémies multiples

Reste la distribution à proprement parler. « La distribution électrique permet de gérer une modulation et le comptage des grains », précise Charles Duval. Le DSX offre la possibilité d’avoir trois trémies pour produits solides, pour une capacité totale de 4 700 litres. Ce qui permet, par exemple, des associations de cultures. En option, un réservoir pour solutions liquides peut être ajouté pour apporter, par exemple, un engrais localisé directement dans le sillon. La distribution est paramétrable par l’opérateur : simultanée, alternée ou répartie avant-arrière.
Pour compléter la présentation, notons que le DSX dispose d’un châssis modulable pour faire évoluer la largeur de leur semoir en fonction des surfaces à semer. Les largeurs de semis se déclinent de 4 à 7,5 mètres. Il peut être équipé de roues de 710 mm à 850 mm. Un point sur lequel Sébastien Benoist alerte : « En conditions sèches, ça ne pose pas de problème. Mais pour des semis tardifs, il faut être vigilant, même si on sait qu’en semis direct le ressuyage est plus rapide qu’en semis classique. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole