Aller au contenu principal

La Journée du mouton de Neufchâtel se prépare

Nécessitant peu d’investissements, l’élevage de moutons intéresse un nombre croissant de jeunes à l’installation ou de moins jeunes en diversification. Une bonne nouvelle car le marché intérieur français est bien loin d’être saturé.
© Réussir

La Journée du mouton aura lieu le samedi 2 juillet à Neufchâtel-en-Bray. Au programme, vente et exposition de reproducteurs de toutes races.

Après de nombreuses années passées dans l’ombre d’autres productions, la production ovine bénéficie aujourd’hui d’un contexte assez porteur, offrant de réelles perspectives aux jeunes ou moins jeunes en quête de projet d’installation ou de diversification. C’est donc sous les meilleurs auspices que se tiendra cette journée sous la halle de la Boutonnière où une centaine d’animaux y sont attendus, de 9 h 30 à 14 h 30.

Cet événement est organisé par la section ovine de la FNSEA 76, en partenariat avec l’association technique Sein’Ovins. En plus d’être une journée durant laquelle sont commercialisés des animaux reproducteurs (agnelles, brebis et béliers), ce rendez-vous est un moyen de communiquer sur la filière ovine tant auprès des professionnels que du grand public avec des démonstrations de tonte, des dégustations, un marché fermier...

Comme l’an passé, un partenariat a été mis en place entre la filière ovine et deux classes de BTSA du CFPPA d’Yvetot. Les élèves animeront la journée et présenteront leur travail. La restauration sur place est possible sur réservation au 02 35 59 45 00. •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans les élevages équins, remplace petit à petit la paille de blé dans les élevages bovins.
Anas de lin : une litière naturelle très en vogue en élevages bovins
Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans…
A Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim'Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont intéressé un public venu en nombre. Retour en images.
Comice agricole 76 : des éleveurs à l’honneur sous le regard d’un public conquis
À Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim’Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont…
Agroalimentaire : CQLP noue des partenariats avec Fleury Michon et une fromagerie

La marque des consommateurs C’est qui le patron?! (CQLP) certifiera bientôt deux « produits ingrédients …

Fendt Ideal 7 : une moissonneuse qui tient ses promesses

« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…

Céréales : un effet ciseaux prix-charges à venir
Pour 2021-2022, le résultat courant moyen des céréaliers, avant MSA, est de 53 600 euros par unité de travail non salarié. Mais…
Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La cabane des Champs”,  sa boutique autonome de produits frais et locaux sur la commune d’Alvimare.
La Cabane des Champs met à l’honneur les produits locaux
Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La Cabane des Champs”,  sa boutique autonome de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole