Aller au contenu principal

La Cabane des Champs met à l’honneur les produits locaux

Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La Cabane des Champs”,  sa boutique autonome de produits frais et locaux sur la commune d’Alvimare. 

Annabelle Deschamps, 33 ans, titulaire d’une formation agricole (Agricadre) a toujours travaillé dans les produits locaux « Petite fille, fille et maintenant femme d’agriculteur, les produits issus de l’agriculture locale, ça me connaît », souligne la jeune femme, cheffe d’entreprise de l’EURL La Cabane des Champs. « J’ai travaillé durant longtemps au sein d’une société spécialisée dans le commerce de détail, cela me plaisait beaucoup mais j’avais envie de lancer mon affaire. J’avais dans l’idée de proposer un service innovant pour les consommateurs et pratique pour le producteur. Lorsque j’ai eu l’opportunité d’obtenir un terrain à Alvimare, le long d’une route très passante, j’ai sauté sur l’occasion », poursuit-elle. 


Financement du projet


Le projet d’une vie a notamment pu être réalisé par la jeune entrepreneuse grâce aux subventions qu’elle a obtenues de la part de France Relance (premier volet de la mesure « Alimentation locale et solidaire » du plan France Relance), lui permettant ainsi de financer, en partie, la construction de la cabane et les casiers spéciaux pour le circuit-court, de marque française (Le casier français, Ndlr) : 153 au total et regroupant une trentaine de producteurs. « J’ai contacté moi-même les producteurs locaux, du Havre à Dieppe, en passant par Villequier et Luneray. Les producteurs que j’ai sélectionnés sont réguliers, c’est-à-dire que les produits qu’ils proposent seront disponibles tout le long de l’année, mais certains sont saisonniers, c’est le cas des fraises de la Ferme d’Edgar à Vibeuf », explique la gérante. 


Diversification de produits


Les fruits ne sont pas les seuls produits en vente, la cabane des champs propose tout un rayon épicerie, avec de la moutarde de la maison Dupont par exemple, des légumes, avec les asperges d’un producteur de l’Eure, de la truite de la Pisciculture de la source, mais aussi un rayon boucherie-charcuterie assuré par l’EARL des Trois Portes et la famille Servais-Picord, accompagné des saucissons Roches-Blanches. La cabane propose aussi, dans ses casiers, des lots ou paniers garnis de produits locaux. « Les lots que je propose peuvent comprendre, par exemple des fruits et légumes, un camembert et des guimauves en chocolat, mais je mets également à disposition des casiers de produits boulangers, tels que des baguettes “apéro”, des pâtisseries etc. ainsi que des paniers, non pas locaux, mais de saison. Ils comprennent entre autre des fruits français issus de producteurs identifiés : nectarine, pêche; abricot et melon. », complète Annabelle Deschamps qui fait la promotion de ses casiers via ses réseaux sociaux.

« 2 547, c’est le nombre de casiers vendus en un mois », précise Annabelle Deschamps.


Des produits locaux et des baguettes


La cabane, ouverte 24 h/24 et 7 j/7, a également, à disposition de ses clients, un distributeur automatique de baguettes, approvisionné par Julien Patte, jeune boulanger de 25 ans installé à Trouville-Alliquerville. « J’ai ouvert ma boulangerie en août 2021, à la suite d’une formation en boulangerie à l’Institut national de la boulangerie pâtisserie (INBP) de Rouen, raconte le jeune homme. J’ai été contacté il y a quelques mois pour mettre en place un distributeur automatique de baguettes tradition “la croquise” élaborée à partir d’une farine qui s’engage pour une agriculture responsable, avec du blé issu d’exploitations Haute Valeur Environnementale (HVE). Ce nouveau canal de distribution est pour moi l’occasion de proposer une plus grande plage-horaire à mes clients et ainsi obtenir leur satisfaction », souligne Julien Patte. • 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pissy-Pôville se prépare au Festival de la terre 2022
Petite commune de près de 1 300 habitants, idéalement situées à quelques kilomètres de Rouen (15 km), Pissy-Pôville se prépare le…
abricotiers
Fruits d’été : face aux GMS, les producteurs brandissent la menace de l’agroécologie

L’AOP Pêches et abricots de France menace de «suspendre» certains projets agroécologiques (vergers écoresponsables,…

Prix du lait : le compte n’y est vraiment pas
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Dans le marais, la fauche réglementée a un goût amer
Dans la réserve naturelle de l’estuaire de la Seine, les agriculteurs sont contraints de respecter une réglementation quant à la…
Foncier : le ministère publie le prix des terres par région agricole pour 2021

Le barème indicatif de la valeur vénale moyenne des terres agricole en 2021 est paru au Journal officiel le 7 août.…

Le colza érucique : les mérites d’une filière maîtrisée et locale
Avec 45 % de teneur minimale en acide érucique, l’huile de ce colza est destinée au marché de l’oléochimie (détergent, solvant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole