Aller au contenu principal

Tracteurs
John Deere. Avec la série 6R, des économies tous azimuts

Les quatre derniers modèles de la série 6R de John Deere sont désormais bien visibles dans les parcelles seinomarines. Polyvalents, légers et puissants, ils s’avèrent intéressants avec leurs différentes fonctionnalités, en cette période d’économies tous azimuts.

L’heure est aux économies et le constructeur John Deere l’a bien compris avec les différents modèles de sa série 6R. « Une série désormais complète puisqu’elle dispose de ses quatre derniers modèles : le 6R 140 et le 6R 150, à châssis court et à moteur quatre cylindres ; le 6R 165 et le 6R 185, à châssis intermédiaire et à six cylindres. Nous avons donc 14 tracteurs de cette série développant de 121 à 275 ch de puissance maximale (135 à 301 ch avec boost) », explique Arnaud Feugray, directeur commercial pour la Seine-Maritime chez Agrotech, concessionnaire John Deere installé à Bosc-le-Hard.

Confort et maniabilité

Les grandes évolutions de ces modèles sont visibles en cabine avec, notamment, la disparition du tableau de bord au profit d’un écran fixé sur le montant droit, dégageant davantage la visibilité vers l’avant. L’accoudoir multifonction loge un nouveau joystick électrique, idéal pour le contrôle d’un chargeur frontal. Ce monolevier dispose de multiples boutons aux fonctions personnalisables et intègre un système de déverrouillage détectant la présence de la main, à la place de la palette du précédent joystick. Il s’accompagne d’un système de pesée dynamique embarqué sur le chargeur frontal, ainsi que de l’automatisme de mise à niveau du godet.

Un niveau supérieur d’automatisation

S’ils partagent leur motorisation Stage V avec leurs prédécesseurs, ces quatre derniers modèles bénéficient d’un boost maintenant disponible pour les travaux sollicitant le circuit hydraulique, en plus de son activation au transport ou à la prise de force. Ces tracteurs restent commercialisés avec les transmissions AutoQuad Plus, AutoPowr IVT et DirectDrive (sur six cylindres jusqu’au 6R 215). Les modèles quatre cylindres accèdent également en option à la semi-powershift robotisée CommandQuad Plus 24/24.
Les séries 6R inaugurent la fonctionnalité 1-Click-Go-AutoSetup, qui facilite la configuration du tracteur et des matériels attelés. Il suffit à l’utilisateur de préparer les réglages sur son PC (via le centre des opérations John Deere qui rassemble toutes les données de gestion de l’exploitation). À l’approche de la parcelle, le système propose automatiquement les réglages, il ne reste plus qu’à les valider pour lancer le travail. Avec ce processus, le constructeur promet 90 % de clics en moins sur la console au champ. « C’est un gain de temps en configuration très important et cela rend la conduite plus accessible à des chauffeurs peu expérimentés », souligne Thomas Mainnemare, commercial nord-est 76 chez Agrotech.
des économies à la clé
Côté motorisation, d’autres économies sont possibles. « Ces tracteurs bénéficient toujours du filtre à particules à régénération automatique au travail (garantie la vie du tracteur), ajoute Thomas Mainnemare. Pas d’arrêt en bout de champs pour lancer un nettoyage de FAP par injection de GNR, opération coûteuse en carburant ! ». « Nous avons aussi la plus faible consommation d’ADBlue du marché, avec une consommation garantie d’ADBlue inférieure à 3 % par rapport à celle de GNR ». « C’est l’avantage d’être motoriste et fabricant, souligne Arnaud Feugray. Enfin, grâce à l’application reliée au centre des opérations, « l’utilisateur a une vision d’ensemble de son parc de machines à l’instant T, ce qui lui permet de voir quelle est la consommation de chaque engin et d’intervenir rapidement si jamais il y a un problème sur l’un d’eux », conclut le directeur commercial.

Sur le terrain

Nicolas Lefebvre, 40 ans, entrepreneur de travaux agricoles à Esclavelles, est équipé de plusieurs modèles 6R (deux 6R 250 et un 6R 195 récemment livrés, et un 6R 210).  « J’emploie six personnes. Nous sommes spécialisés en céréales, essentiellement en maïs. Comme nous travaillons à façon, inutile de souligner qu’il nous faut des tracteurs fiables, confortables et robustes. Et cette série correspond parfaitement à mes attentes. J’apprécie particulièrement sa transmission AutoPowr IVT, qui gère la variation continue, et me permet d’économiser plus de carburant. Et puis nous nous servons énormément de l’application au centre des opérations John Deere, que ce soit pour le travail du sol, l’épandage, la mesure des surfaces, etc. Les données sont très précises, et le système est facile à utiliser pour toute personne. » « Élément non-négligeable, conclut-t-il, la valeur de revente de ces tracteurs est toujours très intéressante ».•

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Paiements couplés bovins : quels changements en 2023 ?
L’aide couplée aux bovins est sans aucun doute celle qui a connu le plus de bouleversements. Elle fusionne les aides aux bovins…
Pac 2023 : comment accéder à l’éco-régime ?
La Pac 2023-2027 entre bientôt en vigueur. Pour vous aider à vous approprier cette nouvelle réglementation, l’Union agricole…
Création d’Oplase SA pour renforcer le poids des producteurs
Les producteurs de l’Association des producteurs laitiers normands (APLN) se sont réunis lundi 24 octobre pour comprendre l’…
Dégrèvement de la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFNB) : les précisions
À la demande de la FNSEA 76, de JA 76 et de la Chambre d’agriculture, et compte tenu de la sécheresse estivale, le préfet de…
“Si T’es Pro T’es In” : quatre passeports pour quatre publics
Comment faire en sorte que l’information sur l’autonomie protéique soit facilement accessible à des groupes d’agriculteurs, de…
Influenza aviaire : trois zones de contrôles temporaires dans le 76
Des cygnes morts à Saint-Aubin-le-Cauf, un goéland trouvé mort à Octeville-sur-Mer ainsi qu’une basse-cour touchée à Anneville-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole