Aller au contenu principal

Jachères : les dérogations adoptées, la FNSEA regrette l'exclusion du maïs

La Commission européenne a adopté le 27 juillet sa proposition de prolonger en 2023 des dérogations accordées aux obligations de rotation des cultures et de maintien de 4 % des terres arables en jachères, afin de stimuler la production dans le contexte de la guerre en Ukraine. Une décision que la FNSEA salue, même si elle déplore que le maïs et le soja ne puissent être cultivés sur ces terres déclarées en jachères. « Si l'alimentation animale reste le principal débouché de ces cultures dans l'Union européenne, la FNSEA rappelle que les produits animaux participent grandement à la souveraineté alimentaire ! Cette stigmatisation est purement idéologique et devra être corrigée. » L’organisation agricole compte désormais « sur la réactivité du gouvernement français pour mettre en œuvre l'ensemble de ces mesures dérogatoires dans les plus brefs délais », afin que les agriculteurs puissent les intégrer dans leurs assolements pour la prochaine campagne, « qui se décide maintenant ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

abricotiers
Fruits d’été : face aux GMS, les producteurs brandissent la menace de l’agroécologie

L’AOP Pêches et abricots de France menace de «suspendre» certains projets agroécologiques (vergers écoresponsables,…

L’élevage ovin : une filière prometteuse en Normandie
Qu’en est-il du marché de l’ovin dans la région ? Réponse avec le président de la section ovine de la FNSEA 76, un éleveur, un…
Prix du lait : le compte n’y est vraiment pas
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Dans le marais, la fauche réglementée a un goût amer
Dans la réserve naturelle de l’estuaire de la Seine, les agriculteurs sont contraints de respecter une réglementation quant à la…
Pissy-Pôville se prépare au Festival de la terre 2022
Petite commune de près de 1 300 habitants, idéalement situées à quelques kilomètres de Rouen (15 km), Pissy-Pôville se prépare le…
Champ en feu
Quelques conseils pour prévenir les départs d’incendie
Compte-tenu des évolutions des conditions climatiques ces dernières années, plus favorables aux départs d’incendies, la Chambre d…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole