Aller au contenu principal

Internet au service des éleveurs avec la carte du bien-être animal.

Au dernier salon de l'agriculture, Etienne Fourmont a présenté la carte du bien-être animal, une initiative pour contrer l'agribashing. Les éleveurs peuvent s'y inscrire facilement.

file-alt-64042
Phillippe Levavasseur décrit sa manière de conduire son élevage sur le site.
© Copie d'écran www.bienetre-elevage.fr


« L'initiative de David Forge, céréalier youtubeur en Indre et Loir, qui a créé le site
moissonneuse.fr, m'a donné envie de faire la même chose en élevage : créer une carte de France sur laquelle chaque éleveur peut se placer, expliquer ce qu'il fait pour le bien-être de ses animaux et proposer la visite de son exploitation » explique le jeune éleveur laitier.
« Le site moissonneuse met en relation les agriculteurs prêts à accueillir des voisins dans leur moissonneuse batteuse. J'aimerai que l'on puisse arriver à la même chose grâce à la carte ».

Le droit de répondre aux attaques
Etienne Fourmont produit du lait dans la Sarthe. Installé depuis 2006, il a un troupeau de 75 vaches laitières et 90 hectares de SAU. Depuis deux ans, il utilise beaucoup les réseaux sociaux, principalement Twitter, et il a une chaîne You Tube pour expliquer son métier et se donner le droit de répondre aux attaques. « J'ai créé la carte avec Google Maps. Chaque éleveur peut remplir un formulaire, présenter ce qu'il fait chez lui pour le bien-être de ses animaux, et fournir une photo. Il peut aussi préciser s'il ouvre les portes de sa ferme à la visite. Je suis informé de sa demande d'inscription et je le place sur la carte. C'est gratuit et très facile ». Aujourd'hui 150 éleveurs de toutes espèces animales sont inscrits sur la carte, dont 20 ouvrent leurs portes à leurs voisins. Etienne fait la promotion du site sur son compte Twitter et son passage dans différents médias permettent de la rendre plus visible auprès du grand public. Il est d'ailleurs passé dans l'émission de télévision

« C'est dans l'air » sur France 5 mardi 14 mai.
« Le but est d'offrir la possibilité aux éleveurs de communiquer sur leurs pratiques, en direct avec la population, sans filtres. Je me rends compte qu'au fur et à mesure nos messages portent et que nous sommes suivis sur les réseaux sociaux. Il y entre 50 et 100 visiteurs par jour sur le site. J'aimerai maintenant qu'il y ait plus d'éleveurs qui ouvrent leurs portes à la visite ».

En Seine-Maritime
Philippe Levavasseur fait partie des cinq éleveurs de Seine-Maritime qui sont inscrits sur la carte du bien-être animal.
Eleveur laitier à Fresne-le-Plan, il présente ce qu'il fait sur son exploitation pour le bien-être de ses animaux  : fourrages produits sur la ferme, au moins 250 jours de pâture par an, logettes paillées généreusement tous les jours, chaque vache porte un nom, actes de soins faits dans le calme et prise en charge de la douleur si cela est nécessaire. Enfin, il a souhaité mettre en avant le fait que ses animaux sont élevés par des passionnés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole