Aller au contenu principal

Evrard Meteor R-Activ : un circuit de pulvérisation plus compact et plus rapide

Guy Levesque, agriculteur récemment retraité à Beaumont-le-Hareng, a vu évoluer les modèles de pulvérisateur Evrard au fil des années. Après un an d’utilisation, il partage son expérience avec le Meteor R Activ 5200 de 36 mètres.

Fraîchement retraité, Guy Levesque est toujours actif sur la ferme familiale en polyculture (céréales, lin, betterave et colza), à Beaumont-le-Hareng. Il cogère, avec ses deux neveux, l’exploitation de près de 400 hectares, dont une cinquantaine en prestation de service. Depuis 1970 et son premier pulvérisateur Evrard, l’agriculteur a vu les appareils évoluer. Les largeurs sont passées de 12 à 20 mètres en repliage manuel, puis de 28 à 36 en repliage hydraulique. Il a connu des évolutions majeures telles que la circulation continue, les rampes aluminium Pommier... Son sixième modèle, le Meteor 5200 R-Activ, arrivé fin 2021, apporte une nouvelle innovation : la régulation électropneumatique.

Régulation pneumatique

Le prédécesseur, un Meteor 4200 de 2011 avec plus de 60 000 ha à son actif, possédait une régulation électromécanique. La régulation pneumatique permet d’avoir des réponses plus rapides dans la gestion des ouvertures et fermetures des rampes. « Il n’y a pas de baisse de pression, tout se fait de façon fluide », explique l’agriculteur. Il note également la simplicité de rinçage, grâce au nouveau système, qui réduit fortement les volumes morts comparé au précédent. En réunissant les postes de chargement et de régulation, la distribution est concentrée et limite la longueur de tuyaux. De plus, le système R-Activ permet de moduler le circuit en cas de panne pour terminer une pulvérisation en cours.

Coupures de tronçons

L’exploitant est peu favorable à la coupure jet par jet : « Cela complique énormément les appareils, on préfère garder un système simple et fiable avec une maintenance facile ». Il a alors opté pour une rampe avec neuf tronçons à coupure pneumatique. Pour garder plus de possibilités de types de buses, le choix s’est porté sur un système classique et non pas de sélection automatique de buses avec le Duo ou Opti-spray, proposé par le constructeur. Pour utiliser les coupures de tronçons automatiques, l’appareil communique en Isobus avec le guidage Trimble équipé sur le tracteur.

Stabilité du pulvé

Le Meteor comporte un amortisseur avec un ressort hélicoïdal d’un débattement de 170 mm, qui, avec la suspension de la flèche permet de garder de la souplesse au transport, comme au champ. Du côté de la rampe, l’agriculteur, déjà très satisfait des modèles précédents, explique : « Il y a un vérin hydropneumatique sur chaque bras et un ressort amortisseur pour l’ensemble de la rampe ». Guy Levesque remarque une nette amélioration du suivi de terrain avec les trois capteurs du AutoTerrain, qui gèrent la hauteur de rampe, le dévers et les géométries variables. Le Meteor s’équipe d’un essieu directionnel automatique, avec un angle de braquage de 54°, qui réduit l’impact au sol et facilite les manœuvres. L’utilisateur note cependant que les carénages limitent la visibilité des roues.

Sens du détail

« Le pulvérisateur est bien pensé, relève-t-il. Une soufflette pneumatique est placée à l’arrière pour déboucher les jets si besoin ». De même, une lance à eau est disponible pour nettoyer l’outil au champ. Les points de graissage des articulations et paliers de roulement sont centralisés en un endroit sur le cadre pour rendre l’opération moins pénible et ne pas oublier de graisseur. « La zone de préparation est équipée d’une lumière, très pratique en cas de pulvérisation de nuit ou le soir ». Il apprécie aussi la facilité de préparation avec la Smart Box 7 : « Le synoptique sur l’écran permet de bien visualiser les actions contrairement au précédent qui était tout en manuel ». L’utilisateur peut par exemple programmer l’arrêt automatique selon un volume demandé. De même, des dosages sont pré-enregistrés pour faciliter le travail.
Guy Levesque précise enfin que la proximité des usines Evrard dans le Pas-de-Calais et de Pommier pour la rampe en Eure-et-Loir, est un réel avantage en cas de problème sur le pulvérisateur. •
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

La tonte de Rumba à quelques jours du concours.
Pas moins de cinq vaches laitières pour Coralie Aupert

À tout juste 22 ans, la jeune femme se présente pour la seconde fois au concours interdépartemental de la race prim’holstein…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole