Aller au contenu principal

Électricité : beaucoup d’éleveurs de porcs exclus du bouclier

  

électricité en élevage de porc
© Blandine Huré

Dans un communiqué de presse du 17 janvier, le président de la Fédération nationale porcine (FNP), François Valy, s’inquiète du sort de très nombreux éleveurs de porcs qui sont exclus du bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement. En effet, ce dernier s’applique aux TPE de moins de dix salariés et qui réalisent un chiffre d’affaires de moins de 2 millions d’euros. Or ce critère cumulatif exclus de nombreux éleveurs du dispositif. « L’élevage de porcs est une activité à fort chiffre d’affaires et faible marge aussi nombre d’élevages dépassent les 2 M€ de chiffres d’affaires pour moins de 10 salariés. », explique le président de la FNP. Il demande en conséquence que le bouclier « s’applique aux TPE de moins de dix salariés ou qui réalisent un chiffre d’affaires de moins de 2 M€ ». Enfin, François Valy s’interroge sur la spéculation de certains fournisseurs qui « ont divisé leur offre par trois entre fin 2022 et janvier 2023, en passant d’un prix moyen de fourniture de 53 ct€/kWh à 19 ct€/kWh, comme par magie ! » •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole