Aller au contenu principal

Découvrir Braque à Varengeville sur Mer.

Georges Braque a passé une partie de sa vie à Varengeville sur Mer.

file-alt-64433
Triptique dans la chapelle Saint Dominique
© C.Hennebert

 

Il y fit construire une maison en 1929 où il passait la moitié de l’année avec son épouse jusqu’à sa mort en 1963. L’artiste est enterré dans le cimetière qui est au pied de l’église Saint Valéry et pour de nombreux visiteurs c’est une halte obligée tant la vue sur la mer et les falaises est à couper le souffle. Quand on pense à Georges Braque à Varengeville, on évoque souvent en premier lieu « L’arbre de Jessé » qui orne l’église, vitrail inauguré en 1962 à partir de carton que l’artiste a donné à l’Etat en 1956.

Mais d’autres vitraux de Georges Braque sont visibles dans la chapelle Saint Dominique de Varengeville. « La chapelle n’est pas très connue. On parle plus souvent de l’église Saint Valéry et de son cimetière marin et il y a souvent confusion avec les deux. Il y a quand même dans cette chapelle sept vitraux dont trois sont de Braque et les autres du maître verrier Paul Bony sur indication de l’artiste. Nous savons depuis peu de temps que les dessins ont été réalisés par Georges Braque », précise Philippe Monart qui propose des visites commentées de la chapelle tous les jeudis après-midi jusqu’au 16 août, dans le cadre de l’association « Les amis de l’église de Varengeville-sur-Mer ».Moins connue, la petite chapelle est nichée dans les arbres, sur la route principale du village en venant de Pourville-sur-Mer. C’est une ancienne grange dîmière du 18ème siècle qui a été vendue au diocèse en 1946.L’œuvre majeure de cette chapelle est le triptyque de vitraux réalisés par Georges Braque et conçu par le maître-verrier Paul Bony. L’artiste y représente Saint Dominique en marche vers la sainteté, entouré de deux serpents crucifiés.D’autres très beaux objets y sont à découvrir comme un Christ en bois du 17ème siècle, un tabernacle en bois représentant un dessin de Braque, une statue de la Vierge du 16ème  siècle qui provient d’une abbaye cistercienne et un tableau du peintre de Maurice Denis représentant une apparition de la Vierge.

Le bâtiment est un bel exemple d’architecture locale avec une construction faite de briques de Varengeville, de silex taillés et de grès. Il est classé aux Monuments historiques et les objets sont inscrits à l‘inventaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole