Aller au contenu principal

Cristal Union : aider les adhérents à passer le cap

La coopérative a décidé de relever le prix d’objectif à 45 euros la tonne de betteraves à 16° pour la prochaine campagne 2023.

La sucrerie de Fontaine-le-Dun a terminé sa campagne betteravière le 31 janvier 2023, soit 146 jours de campagne comme pour la campagne record de 2017.
© Cristal Union

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a statué que les États membres ne pouvaient accorder de dérogations à l’utilisation de néonicotinoïdes pour les semences de betteraves.
Suite à cette décision inattendue de la CJUE, la coopérative Cristal Union vient d’annoncer un objectif de prix de 45 euros la tonne de betteraves à 16°, en forte augmentation, pour aider ses coopérateurs à passer le cap de la sortie des néonicotinoïdes.
De son côté, le ministre de l’Agriculture s’est engagé à mettre en place un dispositif de compensation financière des pertes éventuelles liées à la jaunisse.

Une communication rassurante

« Chez Cristal Union, il a été décidé une communication rassurante vis-à-vis des coopérateurs, en leur disant qu’en attendant que les solutions arrivent, la coopérative est avec eux pour les aider à passer le cap », précise Patrice Petit, directeur de la sucrerie de Fontaine-le-Dun. « Concernant la zone d’approvisionnement de la sucrerie, il y a globalement peu d’impact. Environ 60 % des betteraviers n’utilisent déjà plus de néonicotinoïdes », ajoute-t-il. « D’après les premiers retours de nos agents de plaine, les agriculteurs s’y attendaient mais il ne devrait pas y avoir de perte de surfaces pour la campagne 2023 ».
En relation étroite avec l’interprofession et les pouvoirs publics, des protocoles de surveillance, d’alerte et de protection des plantes opérationnels vont être mis en place pour la campagne à venir et, dans le cadre du Plan national de recherche et innovation (PNRI) coordonné par l’ITB, Cristal Union va continuer à contribuer à la recherche pour identifier et développer des solutions de lutte efficaces contre les différents virus de la jaunisse, avec la conviction que la sélection variétale apportera de meilleurs résultats grâce au travail actif des sélectionneurs.
Pour l’heure, la lutte contre la jaunisse passera, à court terme, par les applications foliaires en végétation.
« Le calendrier de sortie des néonicotinoïdes est avancé d’un an. Cela veut dire un an de moins pour la recherche de solutions alternatives efficaces, mais nous en prenons acte. Nous préférons nous projeter vers l’avenir, agir et aider nos agriculteurs à passer ce cap. La forte amélioration des marchés du sucre et de l’alcool/éthanol observée depuis plus d’un an nous en donne les moyens », a déclaré Xavier Astolfi, directeur général de Cristal Union. •
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pour une production de lin en quantité et en qualité

Pour le devenir de la filière, il sera fondamental de récolter de la graine de lin en quantité cette année. Tel est le message…

MécaLive : penser la mécanisation différemment

Le 16 mai à Beuzevillette, plus de 1 200 visiteurs ont arpenté les allées de MécaLive, l’événement “machinisme” organisé par…

Remarquable vitrine de l’élevage, le Comice agricole de Forges-les-Eaux est l’occasion  pour les éleveurs de se distinguer en montrant tout leur savoir-faire et de faire connaître les métiers de l’élevage.
150e édition du Comice agricole

Tradition bien vivante, le Comice agricole de Forges-les-Eaux fête ce week-end son 150e anniversaire. Rendez-…

Concours interrégional Grand Ouest de blondes d’Aquitaine. 53 éleveurs ont soumis leurs animaux aux jugements de Peter Thissen et Thierry Bouas.
Comice agricole de Forges-les-Eaux : les temps forts et coulisses de l’édition 2024

Pour cette 150e édition du Comice agricole de Forges-les-Eaux des 1er et 2 juin, quelques 6 500 personnes sont venues à…

" Ce fut une campagne très éprouvante mais la betterave reste une chance dans nos régions. Savourons cet exercice de tous les records mais sachons rester humbles ", a souligné Olivier de Bohan, président du groupe Cristal Union.
La betterave revient dans la cour des grands

La campagne betteravière 2023-2024 a été définie comme la campagne des records par Samuel Crèvecœur, président de la section…

Nicolas Roux accompagnera son père au concours interrégional blonde d’Aquitaine qui revient à Forges-les-Eaux après 10 ans d’absence.
Plus de 150 animaux au concours interrégional blonde d’Aquitaine

Pascal Roux et son fils Nicolas participeront au concours interrégional blonde d’Aquitaine du Grand Ouest qui débutera dès le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole