Aller au contenu principal

Conférence : l'agriculture du XXIe siècle

Vendredi 11 mars à 17 h, l'Académie des sciences, des belles-lettres et arts de Rouen sise à l'Hôtel des sociétés savantes, 190 rue Beauvoisine, accueillera Sébastien Windsor, président de l'Assemblée permanente des chambres d'agriculture. Il y donnera une conférence sur l'agriculture du XXIe siècle.

file-alt-63110
Sébastien Windsor, président de l'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA).
© Guillaume Perrin

La société savante a été créée sous Louis XV en 1744 par des lettres patentes sur suggestion du philosophe rouennais Bernard Le Bovier de Fontenelle et du magistrat Pierre-Robert Le Cornier de Cideville qui était également le correspondant de Voltaire. L'Académie est pluri-disciplinaire.

« Le programme des conférences de l'Académie est calé sur l'année universitaire et se déroule du 1er juillet au 30 juin de l'année suivante », explique Alain de Bézenac, président de l'Académie depuis juillet 2021. C'est le vice-président qui concocte le programme l'année précédant son accession à la présidence. Parmi ses membres se sont succédés d'illustres membres parmi lesquels Victor Hugo, Parmentier, l'abbé Cochet, archéologue très connu pour ses recherches en Normandie. « En octobre, Danièle Fouache, professeur émérite de lettres a présenté une conférence sur une collection de bijoux de l'Opéra de Paris », explique Alain de Bézenac. « Nous accueillerons le 1er avril Édouard de Lamaze qui évoquera le patrimoine religieux en France, puis le 29 avril à 17 h Bernard Boullard, Alain Bézu et Philippe Davenet donneront une conférence sur Victor Hugo, chantre de la nature », cite le président de la Société savante. « Un précis de l'Académie est édité tous les ans et qui recense les textes des interventions des différents conférenciers », explique-t-il. Les précis numérisés par la Bibliothèque nationale de France sont en ligne depuis la création de l'Académie jusqu'en 1996 et montre la richesse des interventions.

Cérémonie de réception

L'ancien bâtonnier du barreau de Rouen est entré à l'académie en 2013 et a été installé en 2014. Les nouveaux membres doivent y présenter une conférence de remerciement sur un sujet de leur spécialité. Dans son discours, Alain de Bézenac avait traité de l'état du barreau en 1914. L'usage veut que pour l'accueillir un membre donne une conférence en réponse. Les  conférences se tiennent les vendredis à 17 h. Le public peut poser des questions. La salle peut accueillir 140 personnes. L'Hôtel des sociétés savantes héberge une trentaine d'associations  réunies en consortium pour donner des conférences, des colloques, développer un esprit de recherche et maintenir un rayonnement intellectuel parmi leurs membres et le public rouennais. On y retrouve les amis de Flaubert et de Maupassant, la Société d'émulation, la Maison illuminée...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Pissy-Pôville se prépare au Festival de la terre 2022
Petite commune de près de 1 300 habitants, idéalement situées à quelques kilomètres de Rouen (15 km), Pissy-Pôville se prépare le…
abricotiers
Fruits d’été : face aux GMS, les producteurs brandissent la menace de l’agroécologie

L’AOP Pêches et abricots de France menace de «suspendre» certains projets agroécologiques (vergers écoresponsables,…

Prix du lait : le compte n’y est vraiment pas
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Dans le marais, la fauche réglementée a un goût amer
Dans la réserve naturelle de l’estuaire de la Seine, les agriculteurs sont contraints de respecter une réglementation quant à la…
Foncier : le ministère publie le prix des terres par région agricole pour 2021

Le barème indicatif de la valeur vénale moyenne des terres agricole en 2021 est paru au Journal officiel le 7 août.…

Le colza érucique : les mérites d’une filière maîtrisée et locale
Avec 45 % de teneur minimale en acide érucique, l’huile de ce colza est destinée au marché de l’oléochimie (détergent, solvant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole