Aller au contenu principal

Bio : le taux de déconversions pourrait atteindre 5 % en 2021

En 2021, selon les chiffres provisoires de l'Agence bio publiés en exclusivité ce 21 janvier dans Agra Presse hebdo, près de 4 % des exploitations converties auraient quitté la bio. « C'est un signal faible que nous regardons attentivement », résume Laure Verdeau, directrice de l'Agence bio. Le chiffre, représentant 2300 exploitations, correspond pour l'heure à la moyenne des dix dernières années, mais pourrait augmenter. « Les organismes certificateurs continuent d'enregistrer des arrêts, et le taux de 2021 pourrait au final atteindre 4,5 ou 5 %, soit le niveau historique de 2015, prévoit Dorian Fléchet, en charge de l'Observatoire national de l'agriculture biologique au sein de l'Agence bio. Du côté des filières, si le porc se classe particulièrement haut en termes de pourcentage d'arrêt à 6 %, ce sont les grandes cultures qui occupent le haut du classement en valeur absolue, avec 361 arrêts en 2021. Le maraîchage et la viticulture suivent, avec respectivement 325 et 280 arrêts. Les arrêts de certification s'expliqueraient principalement par les départs en retraite, mais la conjoncture dans plusieurs filières pourrait aussi pousser plus d'exploitants au départ. « Nous sommes dans une situation délicate avec des études qui pointent vers un plafond de verre chez les consommateurs », s'inquiète Étienne Gangneron, vice-président de la FNSEA en charge du bio.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

abricotiers
Fruits d’été : face aux GMS, les producteurs brandissent la menace de l’agroécologie

L’AOP Pêches et abricots de France menace de «suspendre» certains projets agroécologiques (vergers écoresponsables,…

L’élevage ovin : une filière prometteuse en Normandie
Qu’en est-il du marché de l’ovin dans la région ? Réponse avec le président de la section ovine de la FNSEA 76, un éleveur, un…
Prix du lait : le compte n’y est vraiment pas
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Dans le marais, la fauche réglementée a un goût amer
Dans la réserve naturelle de l’estuaire de la Seine, les agriculteurs sont contraints de respecter une réglementation quant à la…
Pissy-Pôville se prépare au Festival de la terre 2022
Petite commune de près de 1 300 habitants, idéalement situées à quelques kilomètres de Rouen (15 km), Pissy-Pôville se prépare le…
Le colza érucique : les mérites d’une filière maîtrisée et locale
Avec 45 % de teneur minimale en acide érucique, l’huile de ce colza est destinée au marché de l’oléochimie (détergent, solvant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole