Aller au contenu principal

Betterave : Cristal Union vise des prix en hausse pour les deux prochaines récoltes

Chantier de récolte
Chantier de récolte.
© Shutterstock

Le sucrier Cristal Union, fort de meilleurs résultats sur l’exercice 2021-2022, révise à la hausse ses objectifs de prix pour les deux prochaines récoltes, a-t-il indiqué le 13 juin. « Notre objectif de rémunération des betteraves pour la campagne 2022 est de 35 € » la tonne, contre 30 €/t prévu en décembre, a déclaré le président Olivier de Bohan. Pour la récolte suivante, « 40 €/t nous paraît raisonnable, en l’état actuel de nos connaissances des marchés ». Cristal Union a enregistré une hausse de 40 % de son résultat net, qui s'établit à 97 M€ en 2021-2022, tirant parti de l'envolée des cours du sucre, de l'alcool et du bioéthanol. « Nous sommes certes dans un contexte de marché porteur, mais on a su tirer notre épingle du jeu », avec un Ebitda de 206 M€ (+ 2,7 %), a souligné le directeur général Xavier Astolfi. Selon lui, la stratégie de transformation du groupe, qui avait fermé deux usines et réorganisé son outil industriel en 2020, porte ses fruits. À cela s'ajoute une très forte hausse des cours. Tirés vers le haut par des bilans sucriers revenus à l’équilibre, « ces prix vont rester élevés, ce qui est une bonne nouvelle pour nous », souligne Xavier Astolfi, qui met toutefois en garde contre la volatilité des marchés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans les élevages équins, remplace petit à petit la paille de blé dans les élevages bovins.
Anas de lin : une litière naturelle très en vogue en élevages bovins
Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans…
A Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim'Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont intéressé un public venu en nombre. Retour en images.
Comice agricole 76 : des éleveurs à l’honneur sous le regard d’un public conquis
À Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim’Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont…
Agroalimentaire : CQLP noue des partenariats avec Fleury Michon et une fromagerie

La marque des consommateurs C’est qui le patron?! (CQLP) certifiera bientôt deux « produits ingrédients …

Fendt Ideal 7 : une moissonneuse qui tient ses promesses

« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…

Céréales : un effet ciseaux prix-charges à venir
Pour 2021-2022, le résultat courant moyen des céréaliers, avant MSA, est de 53 600 euros par unité de travail non salarié. Mais…
Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La cabane des Champs”,  sa boutique autonome de produits frais et locaux sur la commune d’Alvimare.
La Cabane des Champs met à l’honneur les produits locaux
Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La Cabane des Champs”,  sa boutique autonome de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole